Dans mon monde à moi

Il y a déjà plusieurs jours que j’ai lu cette jolie idée chez Mère Cane sur son blog, mais aussi sur celui de Maman Bavarde et Adventure Mum et j’avais envie moi aussi de vous parler de mon petit monde.

Dans mon monde à moi, il y a Poulet, mon mari, mon Amoureux, mon amant, mon confident, mon âme sœur. Parce que j’ai tout de suite su que c’était lui. Parce que c’était évident. Parce que ça ne pouvait être qu’écrit que nous nous trouverions sur le chemin l’un de l’autre, lui le marseillais, moi la normande. Deux régions opposées, et pourtant… Notre histoire a très vite débuté, des baisers, des projets. Une décision à prendre pour moi au bout de 6 mois, le suivre et tout plaquer ou rester, sans lui. Au bout de 9 mois il demandait ma main. Nous avons pris des risques, mais au fond, nous savions…

Dans mon monde à moi, il y a mes deux petits hommes, mes bébés, mon Poussin et mon Poussinet. Je les Aime du plus profond de moi, ils sont ma vie, ma chair, mon sang, mes trésors. Je donnerais tout pour eux, pour qu’ils soient toujours heureux et en bonne santé. Ce sont les rayons de soleil qui illuminent ma vie et mon coeur.

Dans mon monde à moi, il y a notre maison. Celle que nous avons fait construire en 2006. Celle que nous avons choisie, aménagée. Elle a notre âme, nous a vu nous marier. A accueilli nos bébés. Elle est parfaite pour nous, nous nous y sentons bien.

Dans mon monde à moi, il y a moi, une fille, femme de 29 ans, maman au foyer, étudiante depuis peu. Une personne heureuse de la vie qu’elle a et qui n’en voudrait pas une autre, pour rien au monde ! Une maman avant tout qui s’est un peu oubliée mais qui redevient femme petit à petit. Une femme qui n’aime pas le reflet que lui renvoie son miroir, son enveloppe extérieure, mais qui va tout faire pour que l’image qu’elle perçoit d’elle même soit meilleure. Une femme devenue hypocondriaque, qui se laisse trop souvent envahir par ses démons et ses angoisses mais qui travaille dur pour s’en débarrasser parce que ça la rend malheureuse. Une maman poule, une maman gâteau, une maman qui aime ses enfants plus que tout, comme toutes les mamans.

Dans mon monde à moi il y a notre famille, mes parents, que j’aime de tout mon cœur mais qui habitent trop loi… Et qui j’espère vont réussir à vendre leur maison en Normandie pour pouvoir se rapprocher de nous, enfin ! Mes beaux parents, qui sont toujours là, ils m’aiment et c’est réciproque.

Dans mon monde à moi, il y a notre Kiki, notre tout premier « bébé ». La petite chienne shih-zu que Poulet m’a offerte à mon anniversaire en 2006. C’est d’ailleurs elle qui m’a choisie, même si de mon côté je n’ai vu qu’elle ce jour là. Depuis, notre amour pour les animaux n’a fait que se confirmer, puisque dans notre monde à nous il y a aujourd’hui Clochette notre lapin, Lilo, Stitch, Capucine, Bernard et Bianca nos tortues, et une vingtaine de poissons dans notre bassin dans le jardin.

Dans mon monde à moi il y a très peu d’amis, choisis avec soin. Ma copine Bérangère de Normandie, mon amie, ma meilleure amie depuis le collège que je vois trop peu souvent et qui me manque ! Mon amie Marie, au départ une collègue de boulot, sa fille est née 2 mois avant Poussin et son fils, un 31 janvier, comme Poussin. Le meilleur copain de Poulet, Sébastien, le parrain de cœur de Poussin. Et mon amie Anaïs, une amie virtuelle pour le moment mais à qui je tiens, beaucoup.

Mon monde à moi est beau. Et si je devais le refaire, je ne changerais rien. Parce que mon monde à moi est inondé d’Amour, de l’Amour que nous avons les uns pour les autres et c’est tout ce qui compte pour moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a 6 commentaires

  1. Merci de toujours penser à moi et d’être là <3 on se voit bientôt 😉

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.