Un souvenir pour se réchauffer quand il fait froid dehors

L’automne est là et déjà l’hiver se profile à l’horizon. Depuis quelques jours il fait bien froid, déjà les jouets et les décorations de Noël ont envahis les rayons des magasins, les catalogues de jouets fleurissent dans nos boîtes aux lettres…

Dans les maisons, on a rallumé les chauffages, rangé les t-shirts au profit des pulls en laine bien chauds et douillets. Pareil, les manteaux ont repris du service.

L’automne et surtout l’hiver, ce sont des saisons que j’aime beaucoup et pourtant je n’aime pas avoir froid ! Je sais, je suis compliquée comme fille ! Mais en même temps, avouez qu’avoir froid, c’est très désagréable ! Et pour un peu qu’on ait une peau toute pourrie (euh, oui entre autre je parle de moi) on se retrouve vite soit rouge tomate, soit bleu Schtroumpf !

Alors qu’est ce que j’aime dans ces saisons ? Les couleurs des paysages d’automne, surtout quand un rayon de soleil arrive à percer les nuages. Puis pour l’hiver, la neige, le Papa Noyël, les rennes, les repas de réveillon, conviviaux et chaleureux (ou pas d’ailleurs, mais c’est une autre histoire !)

Mais pour avoir chaud, il suffit souvent de se souvenir d’une situation particulière où il faisait beau, le soleil tapait… Fermez les yeux, je vous raconte une histoire !!

Pour vous mettre dans l’ambiance, nous sommes en Normandie, il fait super beau (non il ne pleut pas toujours là-bas !!), je passe l’oral de mon bac de français dans 2 jours. J’ai donc des fiches à relire (oui relire, les révisions, ça ne se fait pas au dernier moment…) 😉 je décide de les relire dehors, allongée sur le transat, en plein soleil donc ! Une heure, deux heures, trois heures après, je commence à avoir bien chaud ! En plus j’ai soif, je rentre, boire un verre d’eau. Ah oui, j’ai oublié de préciser que j’étais en maillot de bain, et oui il faisait très chaud ! Je passe devant une glace et là, HORREUR ! Je suis rouge, mais rouge limite avec plein de cloques sur le visage (j’ai jamais réussi à bronzer, je rougis direct !!). Et seul mon cou est blanc….. bah oui, quand on est allongée le cou légèrement relevé pour pouvoir lire, avec de surcroît un triple double menton, bah impossible que cette partie prenne le soleil….

C’est donc zébrée rouge et blanc que je me suis présentée devant l’examinateur à l’oral du bac de français, toute dégoulinante aussi parce que le t-shirt sur les coups de soleil ça me tenait super chaud !! bon, j’ai quand même réussi à cet oral, comme quoi, peu importe à quoi on ressemble….
Et voilà, maintenant, quand vous aurez froid cet hiver, vous pourrez penser à mon histoire… ou sinon, vous pourrez toujours vous installer devant un bon feu de cheminée, une couverture sur les genoux et une tasse de chocolat chaud à la main, ça aussi ça réchauffe bien !

Voilà voilà ma participation aux « Bavardages de Nanas » de Maman Bavarde sur le thème de la chaleur et du bonheur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a 3 commentaires

  1. mamanbavarde

    Je suis pétée de rire…ça aurait pu m’arriver, mais comme j’avais passé le brevet avec un méga coup de soleil à pas pouvoir mettre mon dos contre le dossier de la chaise…j’ai fait gaffe pour les oraux!!! merci de ta participation…très chaude!!!!

    1. Maman Poussinou

      Rooo tu devais être pas mal non plus… aïe ! Contente si ça a pu te faire rire 😉

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.