Cet allaitement que j’aurais aimé partager avec Poussin

Pendant ma grossesse, je ne m’étais pas forcément posé de questions sur la maman que j’allais devenir, en fait, j’avais un peu la trouille ! Peur de plein de choses, mais surtout de l’accouchement !! En revanche, je savais une chose, que je souhaitais allaiter mon enfant, non seulement parce que c’est un partage unique avec son bébé, c’est beau, c’est pour moi (et ça n’engage que moi) un geste d’Amour et en plus parce que c’est bon pour lui. Nous ne nous étions pas concertés avec Poulet, pour nous, c’était une évidence. Pour preuve, nous n’avions pas acheté de biberon, ça voulait tout dire quant à nos intentions !!

Bref, quand Poussin est né, ils ont préféré lui faire sa « toilette » plutôt que de me le mettre directement au sein, soit ! Il est revenu, tout habillé, et là j’ai pu le mettre à téter. Sauf que ce petit ange ne semblait pas trop savoir s’y prendre et je l’avais certainement mis dans une mauvaise position. J’aurais dû me renseigner avant, quelle gourde !! Et puis je pensais bêtement que le personnel serait là pour m’aider… à part me dire que la montée de lait viendrait dans les jours prochains, je n’ai rien obtenu d’autre.

Puis il faut savoir aussi que Poussin était un gros dormeur, j’ai dû au début, le réveiller pour stimuler la lactation, et je me suis empiffrée de granulées dégoûtantes et ai bu des tisanes dont je n’aimais pas le goût, pour essayer de le faire arriver, ce lait ! Mais ça n’a pas vraiment été concluant. J’en avais un peu, mais Poussin perdait beaucoup de poids et semblait affamé 3 jours après sa naissance. Il faut dire aussi que la 2ème nuit, une sage femme a fait quelque chose qui n’a pas dû nous aider dans notre cheminement vers l’allaitement, Poussin hurlait dans la nuit et devait déranger tout l’étage, elle est venue, l’air assez furax, moi je le berçais et lui parlais en lui demandant de se calmer et lui proposant mon satané sein (je crois que déjà il avait faim), elle m’a demandé si nous avions une tétine. Je lui ai dit oui (nous l’avions achetée au cas où) et elle lui a collé dans la bouche, le forçant à l’accepter, lui qui voulait la recracher. Ahurie, je n’ai pas su quoi dire ni quoi faire. Le calme était revenu, elle est partie, mon bébé a fini par s’endormir dans mes bras…

Le 4ème jour à la maternité, toujours pas plus de lait, on me donne un biberon de complément, me disant qu’il ne devait pas en prendre plus de 15 ml. Il l’a bu presque entièrement goulûment, il avait faim, je le savais, je me battais depuis 2 jours pour l’obtenir ce biberon ! Malgré le fait de vouloir absolument allaiter, je voyais que mon bébé avait de plus en plus faim, et pour une maman, c’est insoutenable !

Une fois rentrés à la maison, j’ai persévéré dans mon allaitement, mis Poussin au sein autant que faire se peut, il tétait mais je voyais qu’il avait encore faim et avec mon tire-lait que j’utilisais dès qu’il dormait pour stimuler, je me rendais bien compte qu’il n’y avait pas grand chose et que quand il tétait, il prenait tout…

J’ai dû passer à l’allaitement mixte, d’abord le sein, ensuite un petit complément au biberon. Et puis j’avais mal, des crevasses terribles, (je mettais de la crème exprès mais ça ne changeait rien) j’essayais de changer la position, mais rien n’y faisait. Notre allaitement a duré 4 mois 1/2. J’ai persévéré jusqu’à la dernière goutte de lait !

Et j’ai été profondément triste d’avoir échoué et le suis encore aujourd’hui ! Cet allaitement, dont j’avais rêvé, je l’avais raté !!! Bon, je me dis pour me rassurer que Poussin a quand même pris le meilleur et a pu bénéficier d’anti-corps puisqu’il n’a à ce jour été malade qu’une seule fois en 2 ans 1/2. Mais j’aurais aimé pouvoir l’allaiter des mois durant, et que ce soit lui qui arrête de lui-même, quand il en aurait eu envie.

Pour le second, je sais que je retenterai et j’espère y arriver (mine de rien, je me renseigne) !! Je rêve quand je vois tous ces témoignages de mamans allaitantes sur la blogosphère et me dis que j’aimerais pouvoir dire plus tard que j’ai allaité mon enfant des mois durant !

Mais, tout n’est pas forcément si facile. Après en avoir évidemment beaucoup parlé autour de moi, et à des médecins surtout, il se pourrait qu’il y ait quelque chose d’héréditaire dans ce phénomène, ma Môman n’ayant jamais eu la moindre goutte de lait à ma naissance (et comme elle souhait m’allaiter, elle n’a jamais pris de médicament pour couper la lactation). Comme ils me l’ont précisé, c’est quelque chose que je ne pourrai pas savoir avant d’avoir un autre enfant (dixit les médecins, c’est une hypothèse). Ca me parait bizarre surtout que je crois avoir lu quelque part que toutes les femmes ont du lait et j’espère de tout coeur qu’ils se trompent et que j’aurais ma revanche sur l’allaitement !!!!

 

Quand vous avez commencé à allaiter à la maternité, comment ça s’est passé ? Votre bébé a tout de suit sû comment faire ou s’est venu petit à petit ?

 

Voici mon mardi tout doux pour maman@home.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a 18 commentaires

  1. la farfa

    Nous, c’est venu petit à petit. Surprise n’était pas un instinctif de la tétée du tout! ^^ Et juste après la naissance, il préférait regarder partout que d’aller se servir à la source.
    Par contre, j’ai sûrement été mieux conseillé par le personnel (à part une andouille, le reste des infirmières était adorable).

    J’espère qu’avec de meilleurs conseils, ça ira mieux pour le prochain! En tout cas, chapeau bas pour tes 4 mois et demi d’allaitement, tu as du mérite de t’être accrocher comme ça! Bravo! ^^

    1. Maman Poussinou

      Merci, c’est gentil, j’espère aussi que la prochaine fois je serai mieux conseillée et sinon, je contacterai la leche league…

  2. anaisl57

    Tu as été tres courageuse, a mon regret j’ai baissé les bras abandonné a 3 semaines…
    Bravo pour la Une sur Hc!!! encore une fois:-)

    1. Maman Poussinou

      Merci Anaïs 🙂 J’ai failli abandonner plusieurs fois et comme cette idée me faisait beaucoup pleurer, bah je me suis accrochée mais j’ai toujours des regrets que ça n’ait pas duré plus longtemps…

    1. Maman Poussinou

      Et bien des fois je me dis que j’aurais beaucoup moins pleuré et mal vécu ce début de nouveau rôle de maman qui était le mien si je n’avais pas fait ce choix…
      Mais je sais déjà que pour un 2ème je le referai… je suis très paradoxale comme fille en fait ^^
      Bisous

  3. fleur

    Ici les débuts ont été très durs, mini panda est né un dimanche et de surcroit le lendemain de noël et en Espagne personne ne vient te voir dans ta chambre, aucune puer n’est venue et au bot de 48 h on a été catapultés chez nous..Mini panda pleurait beaucoup et n’arrivait pas à prendre le sein…entre la nuit de son 2ème et 3ème jour la montée de lait est arrivée, et ce n’est qu’avec l’aide d’un tire lait que j’ai pu me dégonfler un peu pour qu’il puisse téter..on a eu des hauts et des bas mais il s’y est mis..pour le 2ème j’irais voir une conseillère car ce n’est pas toujours évident..
    N’hésites pas à t’entourer des bonnes personnes et je suis sure que si ça te tient à coeur ça marchera!
    Bises

    1. Maman Poussinou

      C’est clair que pour le 2ème moi aussi j’irai me faire aider !!! Merci pour ton expérience, je me rends compte que ce n’est pas forcément quelque chose d’évident d’allaiter son bébé, même si c’est un geste naturel…
      J’espère aussi que ça marchera ! 😉
      Bisous

  4. pauline k

    J’ai abandonné après 1 mois… A la maternité, une sage-femme m’a bien expliqué comment faire. Aucun soucis de lait, j’avais tout ce qu’il fallait. Mais mon fils prenait un temps fou à téter (jusqu’à 1h), s’endormait au sein et du coup, ne mangeait pas assez. Il réclamait plus… Dès que je suis passée au biberon, son rythme était plus régulier et il dormait mieux. Je regrette souvent de ne pas avoir persévéré… on verra avec la deuxième 🙂

    1. Maman Poussinou

      Avec le temps je me dis que tout ce que bébé prend est bon pour lui. Et même si c’est frustrant de ne pas avoir continué plus longtemps, ça a quand même été bénéfique pour lui… Merci pour ton expérience, et moi aussi je verrai avec le 2ème en espérant de tout coeur y arriver 😉

  5. Sorcilili

    Alice a été allaitée jusqu’au sevrage naturel, soit 34 mois 😉 Les débuts ont été difficiles, mais je m’étais beaucoup renseignée avant et je savais oui, qu’à part cas très exceptionnels toutes les femmes peuvent allaiter, que c’est la chose la plus naturelle au monde, et.. qu’à la maternité je n’aurais peut être pas d’aide. En sortant, j’ai téléphoné à la LLL et c’est l’animatrice qui a sauvé mon allaitement, en me conseillant et en me soutenant. On peut aussi se tourner vers une consultante ou une autre association, il n’y a pas que la LLL 😉 Leur site internet est très bien fait toutefois, une vraie mine d’information. Avec un peu de soutien, je crois qu’il n’y a aucune raison que tu ne mènes pas comme tu le souhaites un prochain allaitement 😉
    Et puis enfin, je trouve que tu as mis ton énergie dans cet allaitement, 4 mois et demi ce n’est pas rien, et vues les difficultés que tu as rencontré c’est même déjà génial : loin d’être un ratage à mon sens 🙂

    1. Maman Poussinou

      Merci beaucoup pour ton commentaire qui me touche ! Je pense que j’aurais du aussi m’etourer de professionnels, c’est ce que je ferai en tout cas pour le 2ème.
      34 mois ?! Ca me laisse rêveuse, ça voudrait dire que Poussin téterait encore…… Bravo !!!
      Et encore merci 🙂

  6. Je réponds certainement un peu tard mais je réponds quand même.

    Tout comme toi nous avons souhaité Chéri et moi que bébé soit allaité, il était pour nous évident qu’il aurait mon lait.
    Le 10 aout j’ai été déclenché et petit Chocapic est né à 23h28. Tout comme toi la Sage femme et l’auxiliaire de puériculture ont préféré faire les premiers soins avant de me le mettre au sein.
    Une fois habillé elles me l’ont collé au sein sans rien m’expliquer me demandant juste si je sentait que ça tirait parce que sinon ça voulait dire qu’il ne mangeait pas…
    Dans la nuit j’ai eu besoin qu’on m’aide et là on me l’a retiré une heure et ramené parce qu’il avait faim. Une fois de plus on me l’a « collé » au sein sans rien m’expliquer…
    Le lendemain dans la journée j’ai eu du mal à le mettre au sein car on ne m’avait rien expliqué… Je demande de l’aide à la puericultrice du service et là je me prend une grosse soufflante comme quoi l’allaitement se fait à deux, que si mon fils n’y arrive pas c’est entièrement ma faute…
    Au cours de mon séjour non seulement je n’ai pas eu d’infos mais en plus chaque intervenant me disait des choses différentes… Il y en a même une qui est venu me replacer mon fils alors qu’il mangeait super bien parce que selon elle il était mal mis.. Et là il a tout stoppé s’est mis à hurler… Elle n’a rien trouvé à dire d’autre que « a je t’ai dérangé bonhomme » puis elle est partie en me laissant en plan avec bébé en pleurs…

    Maintenant bébé a 3 mois et je continue l’allaitement. Je ne sais pas encore combien de temps cela durera mais j’essaie de profiter de chaque instant.

    Désolée pour le gros paté ^^

    1. Maman Poussinou

      J’aime les gros pâtés 😉
      C’est fou quand même, j’ai du mal à comprendre pourquoi le personnel médical n’aide pas les jeunes mamans surtout en matière d’allaitement. Même si c’est un geste naturel, certaines mamans ont besoin de conseils, d’aide, de soutien,… je n’ai trouvé rien de tout ça et visiblement toi non plus !!
      J’espère que tu pourras continuer aussi longtemps que ton Chocapic et toi le voudrez, profitez…. ce sont des instants magiques qui passent trop vite !

  7. Je tiens a rajouter que tu as fait tout ce qu’il fallait pour ton poussin et que tu n’as pas à culpabiliser 🙂
    J’espère que tu auras beaucoup de lait pour bébé 2 et que tu seras plus que comblé de l’allaitement.

    1. Maman Poussinou

      Merci c’est gentil ! J’avoue que quand j’y repense, j’ai toujours un pincement au coeur… Je sais d’ores et déjà que je ferai tout pour pouvoir allaiter bébé 2, mais en essayant de prendre les choses peut être avec plus de légèreté (facile à dire quand la situation n’est pas d’actualité !) mais c’est certain que je le referai !
      PS : J’aime beaucoup ton blog 😉

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.