You are currently viewing Reprise du sport et du rééquilibrage alimentaire plus que nécessaires !

Reprise du sport et du rééquilibrage alimentaire plus que nécessaires !

Alerte, RIEN ne va plus ! Depuis 2020 j’ai totalement lâché le sport et le rééquilibrage alimentaire. Je ne vous fais pas de dessin, je vous laisse comprendre la raison qui m’a fait tout abandonner. (Parce que ce n’est pas QUE ma tête qui a lâché prise). Seulement là ce n’est plus possible du tout ! Il faut vraiment que je réagisse et que je me mette un coup de pied aux fesses !!! Je n’arrête pas de me le dire, mais c’est vraiment plus facile d’y penser que de passer à l’action… J’ai donc fait un bilan, une sorte d’état des lieux (déplorable !) et avec mon Chéri, nous avons essayé de trouver des solutions pour que ça change. Mais le Action / Réaction est difficile à amorcer.

Sport et rééquilibrage alimentaire

Sport 

Je l’ai sûrement déjà dit par ici, mais je le (re)dis. Le sport et moi n’avons jamais été copains. Il ne m’aime pas et moi non plus. D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été nulle. Et pour les autres, profs ou camarades de classe, ça a toujours été l’occasion d’humiliations. Sauf au lycée où la prof m’aimait bien semble-t-il, elle s’était sans doute donné pour mission de m’aider. Chose qu’elle a faite et qui m’a bien rendu service, grâce à elle notamment je sais nager (à peu près). Bref !

Avant tout ça (vous voyez de quoi je parle, le truc dont on ne doit pas prononcer le nom), j’allais à la salle de sport deux fois par semaine avec mon amie. On discutait tout en faisant travailler nos muscles et ça me faisait du bien. Mais j’ai du arrêter la salle et je ne m’y suis jamais réinscrite. Donc, contrainte et forcée (zut alors) j’ai été OBLIGEE d’abandonner le sport. Si si, obligée !

sport et rééquilibrage alimentaire - salle de sport à la maison / jardin - tenue sport Adidas

Mais avec Chéri, nous avons trouvé une solution pour que je m’y remette, parce qu’il le faut vraiment ! Nous avons fait une sorte de petite salle de sport à la maison ou plutôt dans le jardin : un vélo de spinning pour lui, un vélo elliptique pour moi et un tapis de marche ou de course pour nous 2 (moi je marche et lui court).

Se faire plaisir tout en prenant soin de soi…

… surtout quand c’est pour faire quelque chose qu’on n’aime pas particulièrement. Pour que j’y vois un intérêt et que j’ai vraiment envie d’en faire, je me suis choisi une tenue jolie et surtout confortable (et pas que pour le sport).

tenue de spot Adidas - sport et rééquilibrage alimentaire

Je porte une brassière de sport – modèle « Don’t Rest », un legging – modèle « Essentials High-Waisted », des baskets super légères et confortables – modèle « Duramo SL » et une veste à capuche – modèle « Essentials logo » que j’adore et que je mets, même quand je ne fais pas de sport. C’est LA tenue décontracte par excellence. Aussi confort pour l’effort que pour affronter les mercredis avec les enfants ou les dimanches cocooning. Ça faisait longtemps que je n’avais pas mis de « jogging » ou quelque chose qui y ressemble et j’adore !!

Sport et rééquilibrage alimentaire

Rééquilibrage alimentaire

C’est sûrement ma plus grosse bête noire. J’ai un rapport à la nourriture très particulier. Je ne mange pas, je bouffe. En fait, je ne mange pas ce qu’il faudrait. En 2017, j’avais eu le déclic, celui que j’attendais depuis longtemps. Mais après avoir été motivée comme jamais et perdu plus de 20 kg, je les ai repris petit à petit. Presque tous… De l’écrire, je me dégoute. Tous les soirs en me couchant, je me demande comment c’est possible que j’ai lâché alors que j’étais si fière de moi et si bien partie ?!

Je ne me trouve pas d’excuse, juste que je suis faible ET sans volonté. Bref, entre moi et moi en ce moment ce n’est pas le grand amour. Et forcément dans ces cas là, le moral suit la même courbe descendante vers les enfers. A moins que ce ne soit l’inverse… En tout cas les deux sont intimement liés quand même.

C’est donc le GROS point sur lequel il faut que je travaille !! Je me suis (encore) réinscrite à Croq Kilos. La méthode que j’avais suivie et qui m’avait le mieux réussie. Maintenant il faut que je suive les menus et que j’arrête de grignoter, c’est une autre histoire. En plus, je me dis que j’approche des 40 ans, doucement mais sûrement et qu’il serait bien que d’ici là j’ai réussi à me délester de quelques kilos !!

La suite donc au prochain épisode…

Vous aussi vous avez des problèmes de poids, de sport et de rapports avec la nourriture ?
Si oui, vous avez trouvé des solutions ?

Tenue offerte par la marque

Cet article a 3 commentaires

  1. Isa d'EzEvEl

    Hello
    Alors pour faire court 😉
    Pour aimer faire du sport i faut trouver LE sport qui fait kiffer, c’est ça le plus compliqué parce qu’on a pas forcément tout à proximité (je sais de quoi je parle je fais des sports « pas communs »)
    Côté alimentation tu n’es pas faible, les fringales et autres envies ont un lien, une cause qu’on identifie pas facilement, c’est pour cela qu’il est si dur d’en sortir (mais si tu fais du sport ça permet de compenser 😉 )

    Bon courage

    1. Effectivement c’est difficile de trouver un intérêt pour le sport, surtout quand on n’a jamais aimé ça… J’avoue que j’en ai essayé peu. Tu fais quoi comme sports pas communs ? Merci pour tes encouragements 🙂 j’espère y arriver un jour !! Enfin non, j’y arriverai ! 😉

  2. Elo

    Bonjour,
    Je me retrouve parfaitement dans ce que tu dis ! Je vais avoir 40 ans l’année prochaine, je suis abonnée au régime, j’ai réussi à atteindre mon poids idéal et à tout reprendre, avec du bonus. Je ne me supporte plus, mais comme tu le dis si bien, l’action/réaction ne s’amorce pas si facilement. J’espère que l’effet nouvelle année va me rebooster, j’ai réussi l’année dernière à suivre pendant deux mois un « programme sportif », qui en fait me demande juste d’optimiser mes pas quotidien (pas moins de 6000) – j’ai un travail de bureau qui ne m’incite pas à bouger beaucoup – en plus on s’est inscrit avec mes neveux et nièces sur une appli de pas et c’est une émulation de savoir qui en a fait le plus dans la journée ! Et je m’imposais deux séances de tapis de course (marche rapide pour moi, comme toi) par semaine minimum. Je fais aussi de la danse un soir par semaine, qui me vide la tête et me permet de penser à autre chose. Mais en décembre, j’ai eu un gros coup de fatigue qui m’a désorganisé et démotivé. J’avais pourtant perdu presque deux kilos sans mettre en place plus de choses que de bouger davantage, ce qui était déjà très valorisant pour moi. Je compte m’y remettre bien sûr, je n’aime pas non plus le sport mais ce « semblant » de programme me va bien et je me sens mieux en le faisant.
    Pour les repas, c’est autre chose. J’ai un rapport à la nourriture très compliqué depuis mon enfance. J’ai réussi certains régimes mais je suis extrême dans ma manière de faire, et je n’en ai plus l’envie ni la force. Je souhaite juste ne plus regarder mon assiette comme étant un ennemi qui me veut du mal. Et arrêter de grignoter. Ce but figure dans une liste de trackers que j’ai mis en place dans un suivi d’habitudes que je compte bien suivre en 2022. Il me faut du visuel.
    Désolée, j’ai fait une tartine, mais ton article m’a vraiment donné la sensation que c’est moi qui parlait.
    Bon courage à toi !

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.