La kinésiologie pour me sentir mieux – To be a better me #2

La kinésiologie pour me sentir mieux – To be a better me #2

Depuis plusieurs années, je me sens mal dans mon corps et mon esprit. Voilà c’est dit ! Pour faire simple, je dis que je suis hypocondriaque mais ça va beaucoup plus loin que ça en vérité. Il y a quelques années j’avais consulté un naturopathe. Et bien au-delà de la naturopathie c’est le fait d’avoir discuté longuement avec lui et surtout ses mots, son vécu, ses angoisses, tout m’avait rassurée. Grâce à lui j’avais réussi à surmonter mes peurs et j’ai été tranquille quelques années. Mais petit à petit mes angoisses sont revenues. Je les ai senties arriver et bêtement je les ai laissées reprendre leurs places dans ma tête et dans mon corps. Grave erreur ! Parce qu’une fois qu’elles sont là, il est difficile de les faire partir ! Pourtant, on pourrait se dire que la raison pourrait faire en sorte de retrouver un côté rationnel et chasser tout ça. Oui mais… non ! En pratique, mes angoisses me rongent petit à petit. Alors pourquoi ne vais-je pas voir un psy ? Parce que je ne m’en sens pas capable. J’ai encore espoir de me dire que je vais trouver une autre solution et c’est comme ça que j’ai testé la kinésiologie pour me sentir mieux.

J’ai mis du temps à mettre des mots sur mes maux, les mots justes sur mes ressentis.

La kinésiologie c’est quoi ?

La kinésiologie est un ensemble de techniques visant au bien-être. L’objectif est de libérer les maux, d’enlever les blocages et sources de stress, aussi bien au niveau physique (douleurs chroniques, accident, maladies, …), que mental / psychologique (angoisses, dépression, …), ou émotionnel (deuil, séparation, …) mais aussi pour les enfants au niveau de l’apprentissage (toutes sortes de « dys », hyper-activité, concentration, mémorisation, …). Tout ça afin d’atteindre notre objectif. Le kinésiologue utilise comme « outil de communication avec le corps » le test musculaire.

Dit comme ça, ça parait un peu chelou. En vrai ça l’est. Bon, j’avoue que je suis quelqu’un qui, pour croire à quelque chose a besoin que ce soit réel, cartésien, démontrable, rationnel. J’ai fait un bac S et les démonstrations mathématiques ont été mes meilleures amies pendant longtemps. C’est donc sans y croire vraiment que je me suis rendue à ma 1ère séance de kinésiologie au mois de mars. Alors, certes j’étais sceptique quand j’y suis allée mais j’étais surtout pleine d’espoir. En théorie, la kinésiologie sert à se sentir mieux.

Comment se font les tests musculaires ?

En pratique, le kinésiologue pose une question à notre corps, en rapport avec notre problématique. Il exerce alors une pression sur un muscle du bras (au niveau du poignet pour moi, bras tendu, je ne sais pas si ça se fait ailleurs ou non). Si le bras tient ou s’il lâche, ça signifie « oui » ou « non ». Du coup, comme je trouvais ça assez bizarre j’avoue que pendant la 1ère séance j’ai essayé de contrer la « pression » – qui est assez douce, pour que mon bras ne lâche pas. Et bien ça a raté ! Mon corps a fourni des réponses, et plutôt justes en plus. Le bougre !

Pourquoi voir un(e) kinésiologue ?

Vous vous demandez sûrement comment j’en suis arrivée à prendre ce rdv ? C’est mon amie Julia qui m’a parlé d’une amie à elle qui a réussi à être libérée de son fardeau il y a quelques années, grâce à la kinésiologie. Je me suis dit pourquoi pas ?

Je me suis renseignée et la kinésiologie permet de « soigner », « soulager », « remettre en ordre » bien des maux. Soigner n’étant surement pas le terme le plus approprié puisqu’il n’y a pas d’acte médical ni de prescription de médicament. La kinésiologie permet donc de régler un problème. Si ça vous intéresse, le site de ma kinésiologue située à Sausset les Pins, regorge d’informations et d’exemples concrets.

La kinésiologie pour me sentir mieux – Mon problème

J’ai mis du temps à mettre des mots sur mes maux, les mots justes sur mes ressentis. Donc mon problème c’est que j’ai peur de mourir. Peur de souffrir. Peur que mes enfants me voient malade, en train de souffrir et que je sois morte avant qu’ils ne soient adultes. (J’imagine que c’est la peur de tous les parents). Mon problème c’est que dès qu’une douleur, même minuscule apparait quelque part, je me dis de suite que c’est grave. Mon stress prend alors des proportions énormes, allant jusqu’à m’isoler dans une bulle où je ne veux voir ni parler à personne, où je ne peux plus manger. Et ce mal être s’agrave au fil des jours, jusqu’à me faire faire de grosses crises d’angoisse. Et encore, je ne consulte plus du tout internet au moindre bobo depuis très longtemps…

Avant le rdv 

Quand je suis allée voir ma kinésiologue j’étais quand même au stade du désespoir de ne pas réussir, au minima, à me raisonner petit à petit. En vrai, quand je suis dans cet état, j’arrive à me sortir de cette bulle de stress au bout de quelques jours (interminables), quand mon esprit est occupé à quelque chose d’autre de suffisamment important pour cesser de penser à mes peurs. Ces peurs m’accablent environ 15 jours par mois, à raison de quelques jours de gros stress, puis quelques jours de répit puis re-stress, etc c’est un horrible cercle vicieux ! Ces peurs me bouffent 15 jours par mois d’énergie, de moments agréables. 50% de mon temps, de ma vie. Elles me privent de la joie d’être avec ceux que j’aime. Un vrai paradoxe ! Et tout ça c’est encore pire depuis que mon beau père est gravement malade.

En bref, j’ai mis du temps avant de comprendre exactement ce qui me faisait tant peur, pourquoi je me sentais si mal. Je dis toujours « je suis hypocondriaque » parce que c’est plus facile, plus rapide. C’est un raccourci mais en réalité, vous voyez c’est plus compliqué.

Je vous raconterai la suite au prochain épisode, dans les jours qui viennent, parce que cet article est déjà super long et ce que j’ai encore à dire l’est au moins tout autant… Est-ce que la kinésiologie me permet de me sentir mieux ? (Suspens !!)

Bravo si vous êtes arrivé jusqu’ici !! N’hésitez pas à partager vos peurs, vos doutes, vos remarques en commentaire et à me raconter vos expériences, ça servira j’en suis sure à beaucoup de monde, à moi en 1er 😉

Ca vous parle la kinésiologie ?
Vous êtes déjà allé voir un(e) kinésiologue ?
Vous seriez allé voir quel spécialiste à ma place ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts

Cet article a 2 commentaires

  1. Cc Audrey je viens de lire tous ton article et pour répondre à une de tes questions je serais également aller voir une energeticienne.
    Moi dès que ça ne va pas que je me sens épuisée je vais la voir et je ressort beaucoup mieux. Elle t’explique aussi tous ce qui se passe dans ton corps tes énergies. Voilà mon energeticienne est à chateauneuf si ça t’intéresse n’hésite pas.
    Gros bisous et bon courage pour la suite

    1. Coucou Stéphanie, merci pour l’idée de l’énergéticienne, je n’y aurais pas pensé… Je veux bien que tu me donnes ses coordonnées 🙂 Merci. Gros bisous :*

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.