De macarons, ils n’avaient que le nom…

Pendant les vacances de fin d’année, j’ai profité du fait que mes Pôrents soient à la maison et que Poulet et Poussin soient en vacances pour tester quelques petites recettes de gourmandises que je voulais faire depuis longtemps.

Au programme, il y a eu les macarons.

Je les ai imaginés assez longtemps avant de me lancer. Je les voyais bleus, lisses, brillants, délicieux. Ça, c’était la théorie… Il faut savoir que je ne raffole pas de ces petites choses, c’était juste histoire d’essayer de relever un défi culinaire fixé par moi même. Et je n’ai pas été déçue….

Me voici donc partie, je prends la recette du petit livre que ma Môman vient de s’acheter et qui a pour thème « Les Macarons », ça tombe bien !!

Je suis toutes les étapes à la lettre et dans l’excitation et la précipitation je n’ai pas pensé à prendre toutes les étapes en photo…

Je fais la meringue, en mettant un maximum de bleu, on dirait des meringues de  schtroumpfs. Je mixe un peu le sucre glace avec la poudre d’amande pour les rendre plus fins (un peu ça suffit, j’ai fait un peu trop et ai failli me retrouver avec de l’huile d’amande…).

Je tamise, je mélange le tout. Je macarone (j’ai un peu trop regardé les émissions de M6 moi) pour obtenir un mélange lisse et brillant (que je crois)(ahem).

Je mets dans la poche à douille, je fais des petits tas de même taille (à peu près quoi), je tape la plaque, j’attends 20 min, j’enfourne.

Ça va être beau, je le sens !!!! Je me réjouis et vois déjà les yeux brillants de Poulet qui adore ça, les macarons. il va se dire que sa femme est trop forte, comme un héros en fait. Chouette, chouette, chouette !!

En attendant que ça cuise au four, je prépare ma ganache au chocolat noir, facile.

Le four sonne. Toute contente je me précipite pour ouvrir la porte, prête à voir de belles coques d’un joli bleu, lisses et brillantes. En fait, non pas vraiment.

Le bleu a blanchi à la cuisson et ils sont finalement, marrons/verts clairs, un peu beurk en réalité ! Ils n’ont en fait rien de lisse, et encore moins de brillants. 

Et surtout, ils n’ont pas la collerette ???!!! Mais comment ça se fait ?

Je les ai quand même fourrés avec la ganache au chocolat (qui elle était réussie) et j’ai fait illusion en apportant le plat sur la table…

Pour me faire plaisir, tout le monde a dit que c’était pas grave, qu’ils ressemblaient quand même à des macarons et qu’ils étaient très bons. Que nenni, c’était juste de pâles imitations oui !

Bon comme je n’aime pas rester sur un échec, il va donc falloir que je recommence, et fissa ! En rose cette fois, qui sait, c’est ptet le bleu qui m’a porté la poisse ?! Oui, ça doit être ça !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts

Cet article a 9 commentaires

  1. Ouah, tu rigoles ou quoi ?
    Je les trouve magnifiques, et ils donnent trop envie !

    Je me permets donc de te féliciter 😉

    Bises

  2. Rhaa t’en fais pas c’est hyper balaise à faire (et la fille qui te dit ça n’a jamais osé tenter l’expérience) ! En tout cas leur aspect semble très bien, tu ne serais pas un peu perfectionniste toi, des fois ? Bises

  3. mais ils sont très beaux ces macarons ! Foxymama a présenté les siens dans le même plateau dans son billet du jour sur la sweet table pour les 1 an de sa fille.
    En tout cas, bravo à toi !

  4. Dommage ils sont beaux !

    Et niveau goût, ça donnait quoi ?

  5. Tu as utilisé quelle marque de colorant? Tous n’ont pas la même tenue à la cuisson

  6. Bonsoir, vos macarons sont jolis, surtout pour une première. Pour obtenir la colerette, il est conseillé de faire cuire les macarons sur trois plaques superposées. J’étais sceptique au début mais ça marche. Bonne continuation.
    Maman Clémentine Articles récents…Montez le son avec Monsieur Croc {concours}My Profile

  7. Coucou,

    Les colorants en poudre marchent mieux (liquide faut mettre la dose, le bleu est la couleur la plus difficile à cuire). La collerette, faut que tu mettes tes macarons à cuire sur 3 plaques identiques (c’est important) superposées. Et il faut bien respecter le temps de pause (minimum 20 minutes). Regarde les recettes de la spécialiste (même moi, j’ai réussi).
    http://www.puregourmandise.com/gourmandises.htm
    http://www.puregourmandise.com/astuces/01.htm

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.