Mon pire souvenir de vacances

Replantons le décor, juin 2005, nous sommes jeunes, beaux, cela fait 6 mois que nous sommes ensemble avec Poulet et nous nous apprêtons à prendre l’avion, direction les Baléares. C’est la 1ère fois que je sors de France, 1ère fois que je prends l’avion. L’excitation est au programme !

Nous arrivons à 19h à Majorque, récupérons les valises et nous acquittons des formalités administratives pour la location de voiture. En route !

Nous nous perdons sur la route, arrivons à l’hôtel (après l’avoir cherché encore et encore pendant 45 min) à plus de 21h. Le restaurant est fermé, nous allons nous coucher, crevés et affamés. C’est bon les vacances !!!

Le lendemain, le soleil est au rdv. Je décide de me raser les jambes, histoire de ne pas ressembler à Chita, que ce soit vraiment net et doux pour la séance plage de fin de journée et là, la cata ! Mon rasoir devient fou, je sens qu’il m’arrache la jambe et au lieu de m’arrêter, je tire d’un coup sec…. Et me retrouve avec un GROS bobo de 15 cm de long (mon côté marseillais sans doute, mais il faisait au moins 10 cm) et la baignoire inondée de sang.

Tu le vois mon gros bobo ?

Le ton de la semaine « Pierre Richardesque » était lancé !

Allez, un pansement et c’est (re)parti.

Ballades toute le journée, sauf que j’ai oublié un truc avant de sortir, mais quoi ?

En fin de journée, Poulet me dit : « Han Poulette, t’es rouge comme une écrevisse ». Ca y est, je me souviens, j’ai oublié de me mettre de la crème solaire et là, je me retrouvée brûlée à au moins 4 degrés (si si). La preuve en image (la photo est de mauvaise qualité mais on voit quand même la différence de couleur entre le cou et le visage et les épaules).

 

T’as mal pour moi ? Parce que moi je me souviens avoir eu mal, impossible de dormir de la semaine… et en plus, tremper une jambe toute arrachée dans l’eau salée, et bah ça piiiiiiiique !

Et quand le dernier soir, lors de la soirée organisée par l’hôtel, le temps est venu de faire la «chenille» et que je me retrouve malgré moi, entre Poulet et une vieille peau qui m’arrache les cloques que j’ai aux épaules et que mes larmes coulent toutes seules, je me dis que je suis quand même bien contente de rentrer chez moi, même si les Baléares, c’est super chouette !!

 

Voici ma contribution au concours de Maman Bavarde qui voulait connaître notre pire souvenir de vacances…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a 5 commentaires

  1. Ouille ouille ouille!!!J’ai mal pour toi!!!!!!! Et je rigole en imaginanat la chenille avec la peau écrevisse!!!! Merci pour ta participation!!!

    1. de rien, ça me fait plaisir de participer à ton concours et ça m’a fait plaisir de me souvenir de cet épisode ! mes 1ères vacances, ça ne s’oublie pas !! 🙂

    1. que oui, je m’en souviens encore 🙂

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.