Comment déceler une allergie alimentaire chez l’enfant ?

Comment déceler une allergie alimentaire chez l’enfant ?

Nous sommes une famille d’allergiques. Des allergies diverses et variées : poussière, acariens, pollens, … En ce qui me concerne, je rajoute une allergie plutôt gênante car c’est une allergie alimentaire. Je ne peux pas manger certains fruits crus. Je précise crus parce que s’ils sont cuits, pas de soucis. Du coup, quand mes enfants sont nés, j’ai bien surveillé ce qu’ils mangent, et je surveille toujours ! Parce que cette histoire d’allergie ne s’arrête pas là, ils sont eux aussi concernés… Alors, comment déceler une allergie alimentaire chez l’enfant ?

Allergie alimentaire, qu’est-ce que c’est ?

Une allergie alimentaire, c’est le système immunitaire qui réagit après avoir ingéré un aliment particulier.

  • Au premier contact avec cet aliment allergène, le corps produit des anticorps contre lui.
  • Au second contact avec l’aliment en question, des substances sont libérées, causant des signes inflammatoires.

En Europe, l’allergie alimentaire touche 6% des enfants et plus de 3% des adultes.

Source ameli.fr

Comment déceler une allergie alimentaire chez l’enfant ?

Les symptômes d’une allergie alimentaires peuvent être différents. Néanmoins, ils permettent de ses rendre compte que quelque chose ne va pas. Ca peut être par exemple des vômissements, des plaques de boutons, de l’urticaire, des gonflements, les lèvres ou la langue qui picotent, des zones qui grattent,…

Une fois l’allergie identifiée et confirmée par un médecin, un allergologie ou un spécialiste de la santé, il va falloir faire attention. Notamment aux aliments de la « même famille », ce qu’on appelle les allergies croisées. Elles correspondent à un groupe d’aliments qui présentent des molécules similaires. En revanche, ce n’est pas parce qu’on va être allergique à un aliment, qu’on va être allergique à tous les autres aliments du même groupe.

Il convient d’être vigilant tout le temps, parce qu’une allergie peut survenir n’importe quand. Par exemple petite, j’avais pour habitude de mettre des morceaux de pomme dans un yaourt nature (pour éviter de le sucrer). Puis un jour, j’ai senti des picotements au fond de la gorge puis rapidement je n’arrivais plus à respirer. Résultat, depuis je fais des oedèmes de Quincke au fond de la gorge…

Allergie alimentaire chez l’enfant, que faire ?

La première chose à faire quand il y a une allergie alimentaire avérée, c’est bien entendu de ne plus donner l’aliment allergène. Par exemple, on entend souvent parler d’allergie au lait de vache, au gluten, à l’arachide, ou encore aux fruits à coque,…

On peut également trouver un moyen de le remplacer au mieux. Par exemple, il va falloir remplacer le lait de vache chez les bébés si on découvre qu’ils y sont allergiques. Ou alors s’ils sont allaités, la maman va devoir arrêter de consommer tout aliment contenant des PLV (Protéines de Lait de Vache) car ces dernières passent dans le lait maternel.

Il existe plein d’autres astuces ou aliment de substitution pour remplacer les aliments allergènes. Vous pouvez en trouver dans la boutique en ligne Happy Lolie. Je vous conseille également de lire son blog qui regroupe plein de super infos intéressantes sur le sujet.

A partir du moment où votre enfant ou bébé est sujet aux allergies alimentaires, il faudra tout le temps le surveiller. Car une allergie, alimentaire notamment, peut survenir n’importe quand. Par exemple la mienne est arrivée quand j’avais dix ans.

Les allergies alimentaires chez nous…

Je vous ai parlé de la mienne… et quand je vois la sensation que cela procure, l’impression d’étouffement,… Et bien je peux vous dire que j’ai toujours une certaine appréhension quand je donne certains aliments à mes enfants. Après chaque nouveau fruit cru par exemple, je les « garde sous observation ».

Mais ce qui devait arriver arriva… Un jour, quand il avait quatre ans environ, Romain s’est levé un matin couvert de plaques rouges et blanches sur TOUT le corps. Oui oui, de la tête aux bout des doigts de pieds. Là où la peau était rouge, elle était toute boursoufflée, et ça faisait des ronds blancs au milieu. Ni une ni deux, quand je l’ai vu comme ça, j’ai pris rendez-vous avec le pédiatre et le verdict est tombé : urticaire géant, certainement d’origine alimentaire. Il a fallu noter absolument tout ce qu’il avait mangé les derniers jours. Voir s’il y avait des aliments nouveaux. Et attendre pour tirer des conclusions, que l’urticaire revienne (ou pas).

Et bien, on a noté pendant des semaines et puis un jour c’est revenu. On a pu se faire une idée de la cause de cet urticaire : une association de deux aliments. Depuis, nous évitons de reproduire le même schémas et tout va bien.

La même chose, un urticaire géant est aussi arrivé à Valentin pendant les vacances quand il avait 2-3 ans. Mais pour lui, nous n’avons pas trouvé l’allergène et ça ne s’est pas reproduit pour le moment. Ce n’était peut être pas d’origine alimentaire. Il néanmoins faut rester vigilant.

Vos enfants aussi ont des allergies alimentaires ? Comment vous les gérez ?

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.