2 ou 3 enfants, entre les deux mon coeur balance parfois…

Ceux qui me connaissent savent qu’à la seconde où j’ai tenu mon Poussin dans mes bras pour la toute première fois j’ai su que j’aimerais avoir 3 enfants. Pourquoi ? A vrai dire je n’en sais rien, c’est comme ça, c’est une envie, un besoin, c’est viscéral. Ça me prend tellement aux tripes que rien que d’y penser j’ai envie de pleurer… C’est en moi, ça ne s’explique pas je pense.

Au départ, quand nous nous sommes rencontrés avec Poulet, nous parlions de projets communs, maison, chien, mariage, enfants. Nous voulions 2 enfants, puis j’ai eu cette drôle d’idée en tête, 2 c’est génial, mais 3 ce serait encore mieux ! Encore plus d’Amour, de bisous, de câlins, de joie,… mais aussi encore plus de tracas ! Et pour la Maman angoissée que je suis (surtout niveau santé) ce n’est pas rien du tout.

Avant de tomber enceinte de Poussinet, j’ai bien cru voir tous mes rêves envolés à cause de mes ennuis de santé. J’ai pensé que Poussin serait peut être fils unique et j’ai pleuré, pleuré longtemps et souvent ! Pour rien en fait, puisque je sais maintenant que même avec une seule trompe et un seul ovaire la machine à bébés fonctionne.

Photo prise il y a 2 mois déjà (Poussinet avait encore plein de cheveux…)

Aujourd’hui, nous avons 2 magnifiques enfants, adorables et gentils, même si Poussin est pénible parfois et que Poussinet le deviendra lui aussi…  Et cette envie ne me quitte pas. Je n’arrive pas à me dire que Poussinet est peut être mon dernier bébé, que plus jamais je ne sentirais mon ventre bouger, que plus jamais je n’aurai de sourire béat en posant ma main sur mon ventre. Que plus jamais je n’aurai de tout petit cou à bisouiller,…

Je dis ça parce que pour le moment Poulet trouve plein d’occasions pour me dire et me rappeler que 2 enfants c’est largement suffisant. Que c’est un lot de tracas bien important. Surtout lors de journées comme celle d’hier ou Poussin se réveille à 6h30 avec 40,2 de fièvre alors qu’il n’a jamais passé la barre des 39 en presque 4 ans. Et que Poussinet lui a emboîté le pas avec un joli 39,4….

Après 2h30 dans une salle d’attente de médecin généraliste et une consultation pour mes deux Poussinous, ils ont chacun une rhinopharyngite doublée d’une trachéite pour Poussin. Je me suis transformée en maman-infirmière-doudou, je les ai eu contre moi toute la journée (Poulet aussi puisqu’il avait posé une journée de repos depuis longtemps, pour se reposer…) fiévreux, ronchons, malades. La fièvre a eu du mal à baisser pour Poussinet. J’ai encore exagéré, comme pour tout ce qui concerne la santé.

Je me suis inquiétée à outrance, à m’en rendre malade, à pleurer et même vomir (je sais c’est n’importe quoi mais dans ces cas là je ne me maîtrise plus du tout).

Alors c’est vrai que quelques fois, comme hier, je me dis que deux c’est bien déjà, mais je ne peux m’empêcher de penser juste après que trois ce serait encore mieux…

Cet article a 14 commentaires

  1. Oui 3, ce serait encore mieux… Nous, nous en voulons 4! Et rapprochés bien sur (sinon, ce n’est pas drôle) donc on laisse faire la nature mais à vrai dire, pour moi, l’allaitement espace un peu mes grossesse.

  2. missrelie

    salut j’en ai trois et je comprend et parfois jimagine un 4eme alors que non c’est pas possible c’est deja bcp!!
    bises

  3. Vinie

    J’aimerai beaucoup avoir 3 enfants aussi.
    Pour Chéri, c’était inconcevable il y a quelques mois encore (parce que lui a 3 enfants -un Ado de 14 ans qui vit avec nous-). Et puis, un soir on est revenu de chez ses parents et je lui ai dit ce que j’avais sur le coeur.

    Quelques jours plus tard, il m’a dit OK pour un dernier enfant mais pas de suite. Alors j’attend avec impatience l’été prochain pour commencer les essais bébé et savourer cette dernière grossesse 🙂

  4. Quand je vois mon stress et ma peine des derniers jours je me demande aussi parfois si 3 c’est bien raisonnable… je verrais bien déjà la suite des évenements pour arriver au 2eme!

  5. PetitDiable

    Moi j’ai juste une question: pourquoi Poussinet deviendrait-il pénible?

  6. Neenon

    Moi, j’en ai deux et je comprends fort bien cette envie que tu exprimes du troisième.

    J’en ai actuellement une envie viscérale, il n’y a pas d’autres mots. J’attends, j’espère que l’homme et moi soyons synchrone.

    A la naissance de mon petit poulet, il a fallu que je reprenne le travail à temps plein, parce que nous avions des projets d’achat d’appartement. J’aurais voulu habiter en banlieue, mon homme voulait continuer à habiter Paris. Habiter Paris voulait dire pour moi, ne pas prendre de temps partiel, mon salaire étant le plus important et j’ai cédé… nous avions les moyens d’avoir un « grand » appartement à Paris, pourquoi faire la difficile, si ce n’est ce plaisir que je savais éphémère de pouvoir m’occuper de mon enfant pendant les 6 mois du congé parental. Adieu congé parental, bonjour la vie parisienne avec un enfant…

    A la naissance de ma poulette, là, je n’ai pas cédé. Cela se passait super mal au boulot, j’ai pris mon 80%, mais il me fallait changer de boulot parce que, même à 80%, je ne supportais plus d’aller travailler. Moi la non-sportive, je me suis mise au sport pour supporter mon quotidien… j’ai pris mon 80% et j’ai cherché un nouveau job. Je n’ai pas profité de mon 80% pour être plus de temps avec mes enfants, il me fallait sortir de cette situation qui était devenue invivable pour moi et cela voulait dire changer de job. Mon homme acceptait que « j’abandonne » ma situation à la condition que je trouve un nouveau job. Et j’ai trouvé un nouveau job… je suis repassée à 100%, difficile de démarrer dans un nouveau travail à 80% en étant cadre. Et puis finalement, l’expérience n’a pas pris… j’ai quitté ce boulot.

    Maintenant, pour des raisons familiales, il a fallu que je renonce à travailler pour m’occuper de mes enfants pendant les déplacements professionnels de mon homme.

    J’espère qu’au cours des prochains mois je pourrais me reconstruire une vie professionnelle et avoir un petit troisième dont j’ai toujours follement envie….

  7. Carine

    Ici c’est le petit numero 4 qui va bientôt arrivé, il est prévu pour le 30 décembre.
    Moi je voulais un nombre pair 😉 Donc on a eu nos 2 grandes rapprochées, elles ont 19 mois d’écart et puis 5,5 ans après nous avons eu notre 3eme filles et elles auront bientôt un petit frère. On est très content et là j’ai enfin l’impression que c’est bien mon dernier bébé (ce que je n’avais pas ressenti avant).

  8. Karya

    Dans l’idéal, j’en voulais 4. Il y a eu toute une période où on a failli se dire qu’on en aurait pas et puis il y a eu la période où je commençais à envisager la possibilité d’en avoir qu’un. Finalement, nous en avons deux. Enfin, pour l’instant parce que le papa parle déjà du troisième ! Pas pour tout de suite bien sûr mais deux ou trois il me suivra. C’est pour n°4 qu’il y aura débat mais nous n’en sommes pas là !

    1. pauline

      Ouiiii nous aussi 4! Nous voulons un chiffre pair (comme ça, pas d’enfant du milieu), j’espère ne pas avoir des jumeaux en 4ème position… sinon le 6ème s’imposera! lol

      1. Karya

        Je pensais la même chose. A trois j’ai peur qu’il y en ait toujours un tout seul mais seul l’avenir nous dira combien il y en aura 😉

  9. pauline k

    Tout pareil… déjà durant ma deuxième grossesse, j’avais du mal à me dire que c’était la dernière. Et pourtant, je me dis très souvent que 2 c’est bien…
    Comme toi, je m’inquiète beaucoup trop quand ils sont malades. Et depuis septembre, ils cumulent les maladies diverses et variées… je suis épuisée. Parfois, j’ai hâte qu’ils grandissent… on dit que vers 6 ans, ils ne sont presque plus malades… Je l’espère.

  10. mam'zelle A

    Moi je ne sais pas, on verra ce que l’avenir nous dira… M’Sieur S voudrait un troisième pour avoir le garçon, moi je me dis quitte à en avoir trois, pousser à quatre, mais parfois je me dis deux c’est bien suffisant !!! Donc à voir…
    Du courage et des bisous guérisseurs pour toute la famille 😉

  11. alameresi

    Ah cette fameuse question du 2 ou 3 enfants, je passe mon temps à me la poser, enfin non, plutôt, je passe mon temps à me dire, si je ne fais pas de 3ème, je le regretterai toujours, parce que c’est parfois difficile mais que c’est surtout magique de faire des enfants. Et je ne pensais jamais dire ça un jour !

    Je te souhaite beaucoup de courage, c’est jamais facile les maladies des petits.

    A bientôt !

  12. mamanpipelette

    Je suis comme toi, j’ai toujours voulu 3 enfants… je suis enceinte actuellement de mon 2ème petit garçon et avec mon mari on se dit 2 enfants c’est bien mais je n’arrive pas à me dire que ça sera la dernière fois que je sentirais bébé bouger que je serais enceinte…. mes enfants auront 23 mois de différence je commence à m’angoisser ( et oui je suis aussi une maman stressé). L’avenir nous dira….

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.