Les jouets et nos enfants – Les Vendredis Intellos n°3

Nos enfants ont-ils trop de jouets et est-ce que ça leur nuit ? Jouent-ils avec tous ? Vers quels types de jouets s’orienter ?

Quand je mets un pied (ou les 2) dans un magasin de jouets, ce qui m’arrive assez souvent car j’aime l’ambiance qui y règne, tous les jouets, les jeux, les enfants qui courent partout…. je suis moi-même une grande gamine quand on me lâche dans un tel lieu. Et bien, quand je vais dans ce genre de magasin, j’ai envie de tout (oui oui, TOUT) acheter pour Poussin, heureusement que Poulet est là pour me freiner sinon, aïe aïe aïe !!

D’ailleurs, il n’y a qu’à rentrer dans notre salle à manger pour se rendre compte de l’étendue des dégâts, mais je me soigne, heureusement que j’achète des jouets « pas trop chers » quand même !!

Mais comme Poulet m’a longtemps fait des remarques à ce sujet, comme quoi j’achetais trop de jouets (je n’y peux rien, c’est compulsif) je me suis replongée dans mon livre de Laurence Pernoud, « J’élève mon enfant », édition 2009-2010 et je suis tombée sur cet article :

LES JOUETS (p 305)

« Les générations précédentes, plus austères, disaient qu’un enfant s’amusait très bien avec un bout de ficelle et un carton et qu’il n’était pas nécessaire de lui acheter des jouets qui en plus, étaient chers. Les enfants d’aujourd’hui s’amusent encore avec des cuillères en bois et des petits gobelets. Mais dans une société qui pousse tellement à la consommation et qui prône la « stimulation », c’est parfois difficile de résister aux achats, en plus, faire des cadeaux aux enfants est un plaisir.

On peut quand même rappeler deux ou trois choses.

Les jouets que vous avez donnés, même s’ils ont coûté cher, appartiennent aux enfants. Si, d’avance, vous ne pouvez supporter l’idée de les voir s’abîmer, offrez-les solides. En outre, la joie que procure un jouet n’est pas proportionnelle à son prix. Si l’enfant ne construit pas son jeu de construction comme il est écrit sur la notice, laissez-le faire. Quand il s’installe dans son coin avec son jeu, monologuant, l’air absorbé, ne faites pas comme ces pères qui veulent à tout prix montrer à leurs fils comment on doit faire marcher la grue. L’enfant tient beaucoup à être le premier à faire marcher son jouet ; il ne veut pas s’en dessaisir : tout cela est légitime.

Ne vous attendez pas à ce que l’enfant manifeste immédiatement son intérêt ou qu’il s’exclame en ouvrant le paquet : « Oh ! Comme c’est joli ! Comme je suis content ! C’est justement ce que je voulais ! » Il est rare qu’un enfant apprécie tout de suite le jouet qu’il reçoit. Il doit découvrir son intérêt. Il peut commencer par regarder celui de son frère ou de sa soeur. Mais quelques jours plus tard, on le verra s’endormir avec le jouet et refuser de s’en séparer.

Que de jouets ! Il ne pourra jamais jouer avec tous ! Pourquoi n’en mettez-vous pas certains de côté discrètement, vous les ressortirez à l’occasion d’une angine, ou simplement un jour où l’enfant s’ennuie.

Il y a un cadeau auquel on ne pense pas assez : le livre. Je suis frappée de voir combien un bébé s’y intéresse. L’enfant le manipule, le regarde, il aime le découvrir avec vous, il est intrigué par l’intérêt que les adultes y portent, il s’habitue à cet objet et cela l’achemine peu à peu vers le plaisir de la lecture. Vous ne donnerez jamais trop de livres à vos enfants, et en même temps vous leur rendrez un grand service. Il y a d’ailleurs des paniers de livres dans toutes crèches. »

Je me souviens, quand j’étais toute toute petite, je devais avoir l’âge de Poussin, je passais des heures à jouer avec un grand carton, je le vidais de tous les jouets qu’il contenait et je rentrais dedans, en sortais, me cachais, c’était un de mes jeux préférés. Bien plus que les jouets qui s’y trouvaient d’ailleurs et pourtant j’en avais aussi des jouets !

Et j’ai remarqué que Poussin aussi aime jouer avec les emballages, mais pas que !! Il joue aussi avec le jouet, et sur ce point, je ne suis pas d’accord avec l’extrait, dès qu’il a fini de le déballer, il joue avec, l’emmène dans sa chambre, s’invente des histoires, et s’endort avec, le soir, à tous les coups. Et puis, j’aime tellement lui faire des cadeaux (et sur ce point, Poulet ne peut me jeter aucune pierre, il est le premier à vouloir lui en faire). J’aime voir ses petits yeux brillants, son sourire d’ange et sa petite voix qui nous dit « Messi Papa, Messi Maman ».

Mais pour ne pas qu’il ait TOUT à disposition et qu’il « profite plus » (c’est l’impression que j’en ai), nous avons instauré un système qui fonctionne bien, nous rangeons les jouets par thème dans des caisses, elles-mêmes rangées dans le placard de sa chambre, nous sortons une ou deux caisses et il joue avec tant qu’il le veut, puis régulièrement nous changeons les caisses, et il est toujours aussi ravi de jouer avec des jouets qu’il n’avait pas vus depuis quelques semaines, comme s’il les retrouvait à chaque fois pour la première fois.

Et quand il veut jouer à quelque chose de précis, il est trop mignon ,mon Poussin, à voir faire, il nous emmène dans sa chambre, devant le placard et nous dit ce qu’il veut ou sinon il se sert tout seul. D’ailleurs, hier, quand nous sommes rentrés de vacances, il a voulu tout ressortir et a joué pendant plusieurs heures avec, chacun leur tour, ses voitures, sa ferme, ses légos, sa pâte à modeler, …

Il n’y a que les jeux et les livres qui sont en libre accès (sauf les beaux livres qui sont pour les lectures du soir parce que Poussin jette encore pas mal ses affaires). Et les livres, il adore ça, j’en parle assez souvent.

Niveau jouets, nous choisissons des jouets qui laissent aller à l’imaginaire, où il peut créer, s’inventer des histoires, comme les légos par exemple ou la pâte à modeler (sous ma surveillance bien sur). Nous aimons aussi beaucoup les jouets en bois, il a un circuit de petit train en bois qu’il adore particulièrement. Mais il a aussi les éternelles petites voitures dont il est fan depuis pas mal de temps déjà. Nous aimons aussi « fabriquer » des jouets nous-même : des maracas, des bonhommes,… Nous faisons pas mal (tout est relatif) d’activités manuelles où nous créons des choses diverses et variées.

Je suis persuadée que les jouets, quels qu’ils soient, permettent de faire grandir nos chères têtes blondes.

Poussin à la découverte d’un de ses cadeaux de Noël

 

Mais je pense aussi que nous sommes en train de faire de Poussin, un petit trop gâté, et que ce n’est pas lui rendre service, alors bon, pour son bien (et celui de notre porte-monnaie) nous commençons à nous calmer, progressivement !

 

Et chez vous, les jouets, vous êtes du genre à en acheter beaucoup ou pas ? Vous les aimez comment ? Vous les « fabriquez » ?

 

Aujourd’hui, dans les Vendredis Intellos, Kiara se demande si les jouets sont un frein à la créativité chez les enfants, dans un super article qui complète parfaitement celui-ci, allez donc y faire un tour.

 

Voici ma participation aux Vendredis Intellos, le rendez vous hebdomadaire de la super Madame Déjantée, qui va avoir beaucoup de travail ce week end encore pour nous faire un super débriefing dont elle seule a le secret !!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.