Pour la 1ère fois j’ai passé une semaine sans mes enfants… (et j’ai survécu) 6


Au mois de juin, à moins que ce ne soit en mai mes parents m’ont vaguement parlé de prendre mes Poussinous chez eux pendant une semaine au mois de juillet. Sur le coup j’avoue que je n’ai pas trop réagi comme si je n’avais pas voulu entendre cette proposition. Vois-tu je n’ai jamais laissé mes enfants à part quand j’ai été obligée d’aller à l’hôpital mais j’y étais forcée. Alors les laisser une semaine quand je suis dispo à la maison, quelle drôle d’idée ?!

Et puis mes parents ont insisté, me disant que ça leur ferait plaisir, que ça me permettrait de me reposer et que ça me laisserait du temps pour mes autres projets. A force de les voir insister j’ai commencé à y réfléchir, Poulet me disait que ça nous permettrait aussi de nous retrouver (même s’il travaillait cette fameuse semaine), parce que nous ne sommes pas que des parents.

Quand j’en parlais aux petits ils me disaient avec joie qu’ils voulaient y aller alors j’ai fini par accepter. Je crois que j’ai fait deux heureux (Papy et Mamie) mais me connaissant, je crois que jusqu’au bout ils n’y ont pas cru. Franchement ce n’est pas mon genre de faire ce genre de blague de dire oui et de me dédire au dernier moment, une fois que j’ai pris une décision, je m’y tiens.

Ce fameux dimanche matin, à 6h (mes parents sont matinaux) j’avais la gorge toute serrée quand j’ai posé mes bébés dans la voiture. Je les ai mangés de bisous et ai retenu mes larmes. Ils étaient fiers et contents de partir sans nous alors je ne pouvais pas gâcher leur joie en étant égoïste. J’ai pris sur moi. Sitôt la voiture hors de vue, je suis retournée me coucher pour ne pas flancher.

La 1ère journée a été bizarre, nous avons tourné en rond dans notre maison vide de tout. Franchement, se retrouver sans cris, rires, larmes, jouets qui traînent partout, sans bisous, sans câlins et bien ça donne l’impression d’avoir été amputé de tous ses membres. Nous n’avons fait que parler d’eux, nous avons rangé leurs jouets mais laissé les décorations d’anniversaire de Poussinet. Et puis nous sommes sortis, faire des choses que nous faisions AVANT. Et là encore ça nous a fait bizarre : pouvoir se tenir la main dans la rue, pouvoir avoir une conversation sans être interrompus mais en même temps l’impression de ne pas trop savoir quoi se dire.

Toute la semaine nous avons fait des petites choses simples à 2 :

– manger une glace en terrasse au glacier Lu à Istres
– boire des mojitos au Maritima à Martigues
– se balader les pieds dans l’eau sur la plage de Fos sur Mer
– aller aux festines de Fos avec des copains (et leurs enfants copains des notres) puis prolonger la soirée chez le glacier à Port de Bouc (et presque rater les feux d’artifice)
– profiter de la piscine, juste à 2 et pouvoir même nager (truc de fou !)
– aller voir le Château d’If en bateau à Marseille
– parler de nos trésors encore et toujours et regarder leurs photos

glacier-istres

plage-fos-sur-mer

billets-chateau-if-bateau

vieux-port-marseille

nous

chateau-if

chateau-if-marseille

vieux-port-bonne-mere-marseille

cathedrale-la-major-marseille

burger-king

glacier-port-de-bouc

moi-piscine

Et moi la journée j’en ai aussi profité pour avancer sur mes projets, j’ai récupéré quelques heures de sommeil, j’ai fait de la guitare en espérant m’améliorer un peu, je suis même allée dans la piscine (1ère fois depuis 2009 que nous l’avons que j’y vais seule), j’ai pensé à eux…

En une semaine ils m’ont manqué forcément, tout comme moi je leur ai manqué vu comme ils me collent depuis que je les ai retrouvés même s’ils ne m’ont pas du tout réclamée (enfants ingrats !) mais je me suis aussi rendu compte que je n’étais pas qu’une maman. Cette semaine nous aura finalement fait du bien à tous et ça m’a permis de voir quel sera mon quotidien à la rentrée quand je me retrouverai seule la journée pour travailler.

poussinous

Bon j’ai survécu, j’en ai profité, on en a profité, mais cette semaine a surement été la plus longue de ma vie.

♡ Je suis ravie de les avoir retrouvés !
Même s’ils commençaient déjà à me faire enrager au bout de 5 minutes… ♡

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.

6 commentaires sur “Pour la 1ère fois j’ai passé une semaine sans mes enfants… (et j’ai survécu)