19 mois – petit à petit tu grandis

19 mois – petit à petit tu grandis

Ces dernières semaines, j’ai l’impression d’être tombée dans une faille spatio temporelle. Un peu comme si j’avais fermé les yeux, juste un instant, et que tu en avais profité pour pousser comme un champignon. Petit à petit, tu passes de bébé à petit garçon, tu veux être plus indépendant, tu t’intéresses à des choses de « grands », tu es curieux de tout et cherches sans arrêt à découvrir de nouvelles bêtises des univers différents.

Ton activité préférée reste de faire le pitre, dans le seul but de nous faire rire, ton frère, ton père ou moi. Pour toi c’est le Graal quand tu y parviens. Tu es le roi des grimaces et il faut bien dire que ça doit être de famille mais ton frère et toi êtes très doués comme comédiens. (qui sait, vous avez ptet de l’avenir dans ce domaine… un jour vous me signerez des autographes).

pitrerie

 

Tu adores te promener, en poussette ou à pieds, à la découverte du monde. Ton lieu préféré, ou plutôt tes lieux préférés car il est impossible de n’en choisir qu’un : l’école quand nous amenons ou allons chercher ton frère, tu me fais généralement signe de la main et tente de te faufiler dans la classe, en espérant sans doute que je ne viendrai pas te chercher, le parc pour pouvoir faire du toboggan comme les grands.

poussette

 

Ta nouvelle grande passion : le canapé sur lequel tu sais grimper et où tu aimes sauter (au grand désespoir de ta maman qui se fait encore plus de cheveux blancs et qui frôle la crise cardiaque au moins 18456 fois par jour).

 

Tu ne parles toujours pas vraiment mais essaies de répéter certains mots, de façon plutôt approximative. Enfin, tu sais que même quand tu pousses tes petits cris (qui sont de moins en moins petits) nous te comprenons alors pourquoi te fatiguer hein ?!

 

Tu as expérimenté les caprices, me laissant stupéfaite : quand tu m’as entendu dire « NON ! » (avec ma grosse voix) à une énième bêtise que tu voulais faire, tu t’es allongé au sol et a tapé des pieds en criant.

freres

Tu as aussi fait un petit tour chez le coiffeur, une grande première. Ton papa et moi avons eu du mal à nous décider de te faire couper tes jolies boucles presque blondes (mais j’ai réussi à garder une mèche en souvenir). Et en te regardant, les cheveux tout coupés, c’est là que nous nous sommes rendu compte que tu avais grandis…

Tu grandis, vite, trop vite (!!) mais à présent essaie de le faire un peu plus lentement…

R froid

Nous t’aimons petit Amour de nos coeurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a 4 commentaires

  1. Bonsoir, j’aimerai participer au « quoi de neuf les loulous ». Mais ne trouve plus le lien. Et est ce qu’il faut un certain âge pour les enfants ? Merci d’avance.
    Aurélia Articles récents…Mon défi créatif #2My Profile

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.