Et j’ai décidé de prendre soin de moi (encore une fois…) 9


J’ai toujours eu des problèmes de poids. Petite déjà je me souviens du médecin scolaire qui avait mis un mot abominable sur mon carnet de santé. Ce qui m’avait valu une récré en moins pour que mon instit de CM1 m’explique que j’étais obèse. Avec un tact fou ! Mais aussi que je ne devais plus manger que des légumes verts et que je serais obligé de faire du sport. Tout ce que je détestais ! J’avais huit ans et je le savais déjà puisque tous les gamins ne manquaient pas de me le rappeler à coup de « grosse vache », « la grosse » et j’en passe. Et puis il y avait eu la prof de danse aussi qui m’avait virée de cours en me disant très délicatement que ce n’était pas la peine de revenir parce que j’étais trop grosse et qu’elle ne voulait pas de moi au spectacle. Il faut le savoir le gros est souvent rejeté. En tout cas ça a longtemps été mon cas !

Constat 

J’ai 33 ans et j’ai fait plein de régime. J’ai déjà perdu beaucoup de poids, stabilisé pendant quelques années mais depuis mes 24 ans je suis la reine du yo-yo et mon credo, c’est toujours plus haut…
Mon problème c’est que je perds vite ma motivation. Du coup après quelques semaines ou mois de privation mon corps se dit youhou c’est la fête et les kilos reviennent.
Depuis les vacances de Noël, je suis à la recherche du Déclic avec un grand D car je sais qu’au moins 50 % du travail se fait dans la tête. Je l’ai d’ailleurs cherché d’une drôle de façon, j’ai mangé, mangé plus que de raison, presque pour m’écœurer. Forcément j’ai regrossi pas mal et puis le jour où je ne me suis plus supportée en photo j’ai su que c’était le bon moment. En même temps j’ai commencé à écrire sur un banal cahier mes ressentis, mes pensées,… Je pense que cela m’a aussi beaucoup aidée.

Solution : le Rééquilibrage alimentaire

Par un merveilleux hasard, cette même semaine du mois de mars j’avais rendez-vous avec mon médecin. Et la conversation n’a été orientée que sur la perte de poids et les différentes possibilités qui s’offraient à moi. J’ai même failli oublier ce pourquoi j’étais venue. Le 20 mars j’ai réellement commencé à prendre soin de moi ! À peine rentrée de la consultation, boostée, soutenue et motivée comme jamais, je me suis inscrite au programme Croq Kilos dont j’avais vu passer la pub sur Facebook. En plus nous en avions parlé avec une copine, qui a commencé pile le même jour que moi.
Croq kilos est un rééquilibrage alimentaire. L’objectif : manger de tout sans frustration, ni fringale. Grâce au programme je choisis mes menus pour la semaine, je découvre de chouettes recettes, j’apprends à aimer les légumes. Je prends soin de me dresser des assiettes colorées qui donnent envie de les manger. Je rajoute aussi pas mal de condiments histoire de donner du goût.
IMG_3762 IMG_3761 IMG_3760
Depuis le 20 mars je me régale à chaque repas. Je suis suffisamment rassasiée en journée (il arrive que le soir je me couche en ayant un peu faim, mais je me dis que c’est pour la bonne cause). Pas une seule fois je n’ai eu envie de grignoter.

1ers résultats

J’avais un peu triché car entre le 6 et le 20 mars j’avais commencé à réduire les grignotages et quantités. Et je m’étais déjà délestée de 1,2 kg.
Du 20 mars au 8 mai, en un mois et demi avec Croq kilos j’ai perdu 8,8 kg. Donc si tu es fort en calcul j’en suis à -10 kg. Je perds du poids mais aussi quelques centimètres et ça me donne une pêche d’enfer.
IMG_3763
IMG_3764
Sur ces photos, celle de la patinoire date du 18/03 et l’autre de la semaine dernière, un peu plus de 8kg séparent ces deux photos

Du sport pour bouger mon popotin

J’ai également commencé le sport : de la marche avec ou sans les copines. Nous avons la chance d’avoir des étangs à côté de chez nous, alors dès qu’on a déposé les petits à l’école hophophop on fait 4 ou 6 km de marche rapide. J’essaie d’en faire au moins autant le week-end. À ça j’ajoute 50 minutes de vélo elliptique par jour. Je transpire beaucoup, c’est dur mais ça fait un bien fou. En plus une salle de sport aquatique va bientôt ouvrir pas très loin et je pense m’y inscrire. Enfin si j’en ai le courage et si la honte de me mettre en maillot de bain ne me fait pas changer d’avis).

Garder sa motivation

Pour garder la motivation, je me « nourris » des témoignages de celles et ceux qui y sont arrivés, les phrases inspirantes sont mes amies, les avant/après aussi. Et puis un soutien de taille, le groupe « Team Croq Kilos » sur facebook. Il permet à toutes les personnes qui souhaitent perdre du poids (qu’elles soient inscrites ou non au programme Croq Kilos) de trouver de l’aide et de la motivation. Et tout ça sans jugement.
Je sais que le chemin qu’il reste à parcourir est encore long. Mais j’ai bon espoir d’enfin y arriver. Je ne me fixe pas de date, j’ai tout mon temps finalement. Comme on dit rien ne sert de courir, il faut partir à point. Je pense déjà aux futurs vêtements que je vais pouvoir porter et je cherche quelle nouvelle coiffure je vais pouvoir me faire car j’ai envie de changer de tête !
Bref si tu le souhaites tu peux m’encourager ici ou sur les réseaux sociaux car ça fait toujours du bien !!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.

9 commentaires sur “Et j’ai décidé de prendre soin de moi (encore une fois…)