Notre allaitement, pas si facile que ça… 11


Pendant ma grossesse, et peut être même avant, je savais que quand Poussinet serait parmi nous, je souhaiterais l’allaiter, exclusivement ! J’avais connu un allaitement rendu mixte dès le 3ème jour pour Poussin faute de lait en quantité suffisante et je voulais faire « mieux », plus, pour Poussinet et je m’étais lancé le défi de réussir à le nourrir, rien que moi et mes seins.

Pouvoir connaître cette relation magique entre mon bébé et moi, les yeux dans les yeux en pleine tétée. Bien sûr, tout ceci est aussi possible avec le biberon, je le sais bien, mais sans vouloir rentrer dans un quelconque débat « sein/biberon », c’était mon choix, mon souhait, mon envie. Je voulais apporter le meilleur, selon moi, à mon bébé.

Allaiter, cette chose naturelle qui devrait être innée, ne l’est pas forcément pour tout le monde…

Le début a été difficile, entre crevasses et montée de lait tardive, je me suis accrochée, j’ai persévéré. J’ai demandé de l’aide notamment pour la position qui était mauvaise. J’ai essayé de prendre confiance en moi, je me suis dit que tout allait bien aller. Mais je suis une angoissée du poids et des mots m’ont fait douter.

La visite des 15 jours est arrivée. A la naissance, Poussinet faisait 3,600kg il est descendu à 3,300kg et quand nous sommes sortis, il faisait 3,320kg. À 15 jours, il « n’avait repris que » 210g et le pédiatre a commencé à m’inquiéter et me faire perdre confiance en me disant qu’il aurait du avoir au moins repris son poids de naissance… Il a ensuite insisté pour nous revoir avant ses congés, donc quelques jours avant ses 1 mois, là, il m’a dit que Poussinet « devrait peser » entre 3,8 et 3,9kg. Je suis ressortie de cette visite, complètement dépitée car il faisait un peu moins et pourtant il était pendu aux tétous jour et nuit. J’avais vraiment la crainte qu’il me dise de compléter son alimentation avec des biberons. Il ne l’a pas fait, il m’a juste dit de beaucoup boire, chose que je faisais déjà… Depuis, je sens comme une épée de Damoclès au dessus de ma tête.

Je ne sais pas pourquoi j’ai si peur de devoir lui donner autre chose que MON lait. Dans ma tête, j’ai l’impression que ce serait encore un échec, comme le sentiment de ne pas être capable de nourrir mes enfants. Et pourtant je m’étais promis de ne pas me mettre la pression, promis de ne pas insister si je voyais que ca n’allait pas « comme il faut ».

Aujourd’hui j’ai encore cette boule au ventre, de me dire que je vais peut être devoir introduire des biberons à contre-cœur, bien entendu, si c’est pour le bien de mon bébé, je le ferai sans aucun doute. J’ai rdv ce matin chez le Dr Pépé, Poussinet pèse 4,4kg à 2 mois, cela dit il est dans les courbes de croissance du carnet de santé (courbes prévues pour un allaitement au biberon il me semble).

Poussinet est un beau bébé qui passe ses journées et ses nuits à téter (presque), aussi bien pour se nourrir que par plaisir du contact et des câlins. Mais c’est aussi un bébé qui gazouille et sourit beaucoup, il n’arrête pas de « discuter » avec sa Maman, joue avec les peluches qui pendent de son transat, tape dedans, leur parle aussi à coup de areuh, les attrape,…

Je sais que mon bébé va bien, qu’il grandit bien, mais j’ai le doute de savoir s’il grossit bien et suffisamment. Je me dis pourtant que s’il avait faim il pleurerait entre les tétées, mais ce n’est pas le cas. Peut être est-ce tout simplement un petit gabarit, un poids plume ?

Bref, je manque de confiance en moi certainement, je me pose trop de questions sûrement, je doute clairement et pourtant, quoi qu’il arrive, nous avons aujourd’hui 2 mois d’allaitement exclusif et c’est déjà beau !

Pourvu que nous puissions continuer encore de longs mois à avoir cette relation privilégiée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.

11 commentaires sur “Notre allaitement, pas si facile que ça…

  • laetibidule

    Moi, je pense que tant qu’il est dans les courbes et que celles-ci augmentent de manière harmonieuse, y a pas de soucis à se faire.
    Y a des petits et des gros gabarits !!!
    Tant qu’il est vif, souriant, et qu’il se développe bien, c’est tout bon.
    Alors pas à la naissance car il était costaud, mais à partir de 1 an , mon p’tit lutin, c’est super affiné, à presque 4 ans, il rentre dans du 3 ans, et pourtant faut voir ce qu’il mange !!!
    Bon courage, j’espère que tu retrouveras vite confiance et sérénité !!!

  • PetitDiable

    Bonjour!
    Tranquillise-toi, comme tu dis, si ton bébé manquait, il le signalerait! Ma Pouillette était un tout petit gabarit, et plusieurs fois les pédiatres ont tenter de me faire lui donner des compléments, mais j’ai tenu bon et je l’ai allaitée exclusivement 6 mois, et ensuite jusqu’à ma reprise du travail, à 9 mois. Et elle s’est toujours très bien portée, en restant un petit gabarit!

  • MamanChat

    Les courbes de poids restent une moyenne, ça veut dire qu’il y a plus gros et plus petit. Il est dedans c’est le principal surtout qu’il se développe bien d’après ce que tu dis. Il est souriant, réclame, joue. Bref un bébé heureux. Difficile de ne pas se mettre la pression ou de ne pas s’inquiéter pour nos bébés d’amour, mais il faut que tu aies confiance en toi avant tout.
    Tu fais ce qu’il y a de mieux pour lui, c’est tout ce qui compte. Tu es une maman 🙂

  • Simplement moi

    Coucou !
    je rejoins Laetibidule et mamanchat !
    Une personne censée m’a dit un jour « votre bébé ne se laissera JAMAIS mourir de faim » !
    Donc, tu vois, comme tu dis s’il est en bonne santé et qu’il sourit et tout ne t’inquiète pas !
    L’important est qu’il mange à sa faim, et la faim n’est pas la même suivant les bébés !
    Grosses bises et courage pour continuer !

  • Mam'Zelle A

    Il est trop chou Poussinet ! Et a l’air d’avoir de bonnes joues ! Il sourit, gazouille, grandit et grossit alors essaie d’etre zen et de moins te mettre la pression car ça joue beaucoup ! Le principal est que ton bébé aille bien, et il a l’air de bien aller 😉
    Bon courage et bon allaitement 😉

  • maman mymou

    Dur dur !! J’ai connu ca pour TJ et quand nous avons introduit 1 biberon par jour a 1 mois, il a commencé a bien grossir.
    C’est pour ca que je me suis dit que pour la petite soeur, je me mettrai bien moins la pression des le debut. Et que si je veux introduire le biberon en meme temps que de l’allaiter au sein, je le ferais sans pression, juste parce que j’en ai envie.
    En plus, TJ va adorer donner le biberon a sa petite soeur, ca le rendra responsable et il se sentira utile. Et Papa Gégou adore nourrir bébé et pouvoir me soulager aussi 🙂
    Tu es courageuse! Et le plus important c’est que tu le fasses comme tu veux et comme tu le sens. Ne te sens pas coupable d’aucune décision, tu es sa maman 🙂 Et comme tu dis Poussinet va bien donc c’est l’essentiel xx

  • une maman creative

    je te soutiens de tout coeur..
    pour mini panda je ne l’ai jamais fait peser en dehors des visites pédiatre, j’ai fermé les yeux lorsqu’on m’a alerté sur sa perte de poids les premières semaines..j’y ai cru, je nous ai fait confiance, je n’ai pas écouté les remarques …et l’aventure a duré 15 mois, je te souhaite, vous souhaite un bien beau chemin peuplé de câlins et de confiance mutuelle <3

  • Delph Dolce

    Je te découvre..
    Alors un bébé ne se laisse pas mourir de faim, allaité au sein il ne peut pas manger trop ( mais peut manger trop vite lol)
    http://www.who.int/childgrowth/standards/cht_wfa_boys_p_0_6.pdf la courbe pour les petits gars jusqu a 6 mois de l OMS ^^ ( http://solidarilait-idf.over-blog.com/article-25039997.html si tu veux l origine du lien ^^)
    Ne t en fais pas, il ne pleure pas, il va bien, alors faites vous confiance à tous les deux..
    Demain je fais la visite des 5 mois ( cela fait 2 mois que Louloute n a pas vu de medecin) et vu que tout le monde me dit qu elle est grande.. on verra bien
    Courage !
    Ici encore un mois minimum d exclusif, on verra quand elle voudra se diversifier :p
    A bientot,

    D.

  • Vaallos

    Nononononon allaiter ça n’est pas inné. Dans les pays et/ou les générations où les femmes allaitent, elles ne le font/faisaient pas seules. Il y avait la grand mère la soeur la tante la voisine bref des gens qui étaient passés par là et qui racontaient leurs astuces. Maintenant, non seulement on a perdu ça car la génération précédente a peu donné le sein, mais en plus on vit chacun chez soi, et on rencontre des professionnels de santé qui n’y connaissent souvent pas grand chose.
    Je « milite » pour que les jeunes mamans qui rencontrent des difficultés ne s’imaginent pas qu’elles sont déficientes… elles subissent plutôt le contexte.