Mamans à la maison n°8 – Linette 3


J’ai fait ce choix, il y a maintenant 3 ans et demi, d’arrêter mon travail et de rester à la maison. Je suis ravie de pouvoir m’occuper de mon Poussin et de le voir grandir. J’aimerais savoir comment ça se passe pour vous qui êtes aussi des Mamans à la maison que ce soit par choix, ou pas. Que ça vous plaise, ou non. Que vous souhaitiez le rester, ou que vous envisagiez de reprendre le chemin du travail, …

—————————-

Aujourd’hui c’est Linette qui souhaite partager son expérience de maman à la maison avec nous.

1. Pour commencer, peux-tu te présenter un peu : Quel âge as-tu ? Combien as-tu d’enfants et quel âge ont-ils ?

Bonjour, je m’appelle Linette, j’ai bientôt 36 ans. J’ai 2 enfants, deux filles, de 3 ans et demi et 15 mois. Auvergnate d’origine, j’ai beaucoup bougé à travers la France, au gré des mutations de mon cher et tendre.

Passionnée par la littérature, je suis également amoureuse des sports “nature” et notamment de la “grande randonnée”, même si mes périples à travers les Alpes, les Vosges ou les Pyrénées se font nettement moins nombreux (voire inexistants) depuis la naissance de mes filles.

 

2. Depuis combien de temps es-tu maman au foyer ? Est-ce par choix ou pas du tout ? Travaillais-tu avant ? Depuis combien de temps ?

Cela fait maintenant bientôt 4 ans que je suis à la maison, depuis en fait que j’ai dû être arrêtée au cours de ma première grossesse.

Avant cela, je travaillais, depuis plus de dix ans, j’étais Responsible Ressources humaines, dans une PME pour mon dernier poste.

Alors que je devais reprendre mon emploi après ma première grossesse, mon employeur m’a demandé de ne pas revenir…

D’abord “en état de choc”, car j’étais ce que l’on appelait alors une “jeune cadre dynamique”, je travaillais beaucoup, j’ai peu à peu pris le parti de me dire que cet événement allait être un nouveau depart pour moi. J’ai alors décidé de profiter de ma fille et de chercher une activité professionnelle “à domicile”. C’est donc devenu un vrai choix.

 

3. Est-ce qu’être maman au foyer, c’est quelque chose qui te plaît ? Avez-vous réussi à trouver un équilibre dans votre foyer ? Est-ce que du coup c’est toi qui gères tout à la maison ?

Cela me plait, oui et non. Je me rends compte de la chance que j’ai de pouvoir m’occuper de mes 2 filles et de les voir grandir et progresser. Par contre, j’ai un vrai besoin de faire “fonctionner” mon cerveau. Je ne suis donc pas une maman au foyer qui ne fait que s’occuper de sa maison.

J’ai ainsi créé ma petite autoentreprise sur internet, un blog (celui de mon mari) dont je gère les aspects “commerciaux”, et un autre plus personnel dans lequel je parle d’un peu de tout, ma passion, la lecture, mais aussi des moyens que je mets en oeuvre pour économiser de l’argent et surtout devenir “indépendante financièrement” (c’est-à-dire générer des revenus autrement que par un travail salarié classique)

Mon mari étant très pris par son travail, je gère tout à la maison : courses, repassage et ménage (enfin, là je l’avoue, je fais le minimum…), les repas, les enfants, l’administratif, les rendez-vous médicaux…

Je ne sais pas trop ce qu’est “l’équilibre à la maison” : quand on a un mari qui part à 7h30 le matin, revient à 18h et est régulièrement en déplacement, on ne s’imagine pas lui demander de faire le ménage ou les courses ; je préfère qu’il profite des enfants et de moi quand il rentre le soir…

Les WE sont des moments de relâche en famille, où nous essayons de profiter les uns des autres.

 

4. Ne te sens tu pas un peu « coupée du monde » socialement parlant, comme on peut souvent l’entendre ? Comment réagissent tes proches (ou moins proches) ?

Je me sens effectivement très coupée du monde, d’autant que nos changements fréquents de region nous permettent difficilement de nous faire des amis. Nous pensions en avoir en partant de notre précédente region d’adoption, mais l’éloignement nous a rapidement montré que ce n’était pas le cas…

J’aimerais beaucoup réussir à m’investir dans un sport ou une association à la rentrée prochaine, ce qui me permettra de rencontrer du monde.

Notre famille est également loin de chez nous et nous ne voyons nos parents que 3 ou 4 fois par an, voire moins… L’isolement est donc réel.

S’agissant de ma “condition” de maman au foyer, mes parents ont dû mal à l’accepter : je suis issue d’un milieu modeste, j’ai fait “Bac+5“, après des études en Ecole de Commerce. Je me suis pas mal battue pour parvenir à un poste de “cadre dirigeant”. “Laisser tomber” ma carrière professionnelle est franchement incompréhensible pour eux (enfin, surtout pour mon père).

 

5. Peux-tu nous dire comment se passent tes journées en général ? Bien qu’il n’existe pas de « journée type »  à proprement parler. Tu peux faire bref ou entrer dans les détails si tu veux.

Dur dur de parler de journée type en effet.

Globalement, c’est lever à 7h00. Je m’occupe alors de réveiller ma fille aînée, de la faire petit déjeuner, puis s’habiller et faire sa toilette. En parallèle je gère ma seconde fille (biberon, change, habillement) et fais un bisou au papa qui part au boulot.

Départ pour l’école à 8h30. Retour à la maison à 8h45. Puis les matinées sont variables (enfin, pas tant que cela non plus) : courses, ou ménage ou jeux avec bébé, puis préparation du repas, pour nous 3 ou pour 4 quand papa peut rentrer manger.

11h55 : je vais chercher ma fille aînée à l’école.

Repas.

Sieste pour bébé.

Ma fille aînée ne va pas à l’école l’aprés midi (comme je suis à la maison, la directrice de l’école m’a demandé de la garder…) Et comme elle ne fait plus la sieste, je joue généralement avec elle jusqu’au lever de ma seconde fille, généralement vers 16h. Les après-midi sont de vrais moments de partage avec elle et je suis heureuse de pouvoir profiter encore de ma fille aînée, mais selon mon humeur, j’avoue trouver parfois les après midis longues…

Ensuite, vers 16h, c’est goûter puis s’il fait beau, jeux dans le jardin, mais je préfère me rendre au square pour qu’elles puissent rencontrer et jouer avec d’autres enfants (et moi d’autres mamans !)

Puis retour à la maison vers 18h pour le bain.

Ensuite preparation du repas du soir, diner et dodo pour les 2 filles. A 20h30, les enfants sont couchés, je m’occupe de ranger et nettoyer la cuisine.

21h : ouf ! je peux penser à moi. Je blogue ou je lis ou je profite de mon cher et tendre…

La journée est finalement terminée pour moi entre 23h30 et minuit, où je m’endors en lisant mon dernier bouquin en cours…

 

6. Quelles sont vos activités préférées à tes enfants et toi ? (activités manuelles, jeux, sorties,…)

Mes filles ont des activités très différentes, normal elles n’ont pas le même âge :

Ma fille aînée de 3 ans et demi aime beaucoup les activités manuelles (dessin, peinture), la lecture (mais qui lui a filé le virus ?), et marcher/se promener.

Mon bébé de 15 mois adore marcher (toujours avec l’aide de maman), tout explorer, marcher, monter les escaliers, marcher, regarder des livres, manger de la terre, marcher et encore marcher…

Pas de tv pour elles : je ne supporte pas l’idée que certains parents “plantent” leurs enfants devant un écran pour être tranquilles.

Bien sûr, ma fille aînée connaît la télé, sait ce dont il s’agit mais ne s’y intéresse pas.

Par contre, nous lui montrons régulièrement des dessins animés, comme trotro, oui oui, le petit Nicolas, Toy Story et autres héros de Disney…

Dès l’année prochaine, elle fera je l’espère une activité sportive (gym, equitation)

Etant mes filles et moi très sociables (et il faut l’avouer peut-être en manque de contacts “humains”) nous aimons par dessus tout nous balader, en foret – où il y a toujours beaucoup de monde, en ville ou tout simplement aller au square (sachant que je fais un maximum de choses à pieds).

 

7. Penses-tu que tu resteras toujours à la maison ou as-tu des projets professionnels que tu aimerais voir aboutir dans un futur plus ou moins proche ?  Penses-tu que pour mener à bien ce projet professionnel, ça aura été un frein d’avoir été maman à la maison pendant un certain temps ?

J’espère rester toujours  à la maison mais en étant active : mon mari et moi avons pour projet d’ouvrir une maison d’hôtes, car nous adorons recevoir (meme si nous avons peu l’occasion de le faire), nous aimons vivre chez nous, faire notre jardin, nous occuper de la maison et surtout pouvoir organiser notre temps comme nous l’avons décidé. Ainsi nous souhaitons pouvoir générer des revenus autrement qu’en étant salariés (j’en parlerai au fur et à mesure de mes avancées dans mon blog), avoir également des revenus de cette activité de chambres d’hôtes, et pouvoir ainsi choisir de vivre chez nous, rencontrer du monde avec notre activité d’accueil, tisser un réseau avec les artisans, les commerçants et producteurs locaux (là où nous nous installerons définitivement, en Auvergne ? En aveyron ? Ailleurs ?)

Le fait d’avoir été maman au foyer ne sera donc nullement un frein. SI par contre je souhaitais reprendre une activité professionnelle telle que je l’ai laissée il y maintenant déjà 4 ans, je sais que cela serait très difficile, ne serait-ce qu’au niveau de la non-actualisation de mes compétences. Je ne me fais aucune illusion là-dessus.

 

8. As-tu quelque chose à ajouter ? Si tu as un blog, tu peux aussi le présenter ici.

Je te remercie de m’avoir donné la parole à travers ce petit questionnaire. Il y aurait tant de choses à dire sur les mamans au foyer de nos jours.

Je pense surtout que c’est un statut qui n’est vraiment pas reconnu à sa juste valeur, comme si c’était un échec de rester chez soi et d’être maman au foyer… (surtout quand on a fait des etudes supérieures).

Avec un peu de recul, et meme s’il n’est pas toujours facile d’être “maman au foyer” du fait de ce fameux “isolement”, c’est une telle satisfaction de savoir que l’on va voir ses enfants grandir et faire leur premier pas que cela balaye tout le reste…

Pour parler de mon blog, il s’agit donc de “Lire en nuisette”, un blog qui parle de moi, de mes lectures bien sûr mais surtout de ma vie de femme (et pas seulement maman), certes au foyer  mais qui souhaite travailler autrement et montrer aux autres femmes que l’on peut être maman, femme et gagner sa vie depuis chez soi en mettant en place des moyens connus aujourd’hui essentiellement de quelques mâles initiés…

 

Merci beaucoup pour ton témoignage !!

————————-

Parce que je trouve que tous les avis et expériences sont enrichissants, j’aimerais recueillir vos témoignages si vous êtes, vous aussi une « Maman au foyer ». Si ça vous intéresse de partager avec nous, vous pouvez m’envoyer un mail à maman.poussinou@hotmail.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.

3 commentaires sur “Mamans à la maison n°8 – Linette