Poussin mon pot de colle

Après l’épisode « Poussin mon petit galopin » je vais vous parler maintenant d’un tout autre Poussin. À croire que quelqu’un a échangé mon fils depuis une bonne semaine.

Il était difficile, avait décidé de nous mener la vie dure, surtout à moi je crois, me tapant, me mordant, … Je ne reconnaissais plus mon Poussin ! Et c’est quelque chose qui me rendait tristounette, parce que Poussin a toujours été un gentil petit garçon et là il était devenu un vrai petit monstre, presque incontrôlable…

Après lui avoir demandé maintes et maintes fois pour quelles raisons il agissait ainsi et n’ayant obtenu pour toute réponse un vague « parce que », nous avons d’abord pensé que ce changement de comportement était lié à l’arrivée prochaine de son petit frère. Nous avons tenté de le rassurer, lui disant qu’il serait toujours notre Poussin d’Amour, que notre cœur de Papa et Maman était suffisamment grand pour l’aimer aussi fort que nous l’aimons actuellement ET d’aimer aussi son petit frère, autant que lui.

Puis nous avons du « sévir », parce que son comportement ne changeait pas. Nous avons renforcé un peu notre autorité, ne laissant rien passer. Ça a été difficile ! Aussi bien pour lui que pour nous ! Il nous a testé, de nouveau, souvent, voir jusqu’où nous irions. Il a passé du temps au coin, nous avons passé beaucoup de temps avant de l’y mettre à lui expliquer pour quelles raisons il se trouvait là. Il nous a montré qu’il comprenait ces raisons…

Puis petit à petit, son comportement a changé. Il a semble t-il compris ce qu’il faisait de pas bien, il a compris que ça faisait de la peine à sa Maman et à son Papa. Il est redevenu le Poussin gentil et obéissant (à peu près hein, ce n’est pas un petit garçon parfait non plus, faut pas rêver, nul n’est parfait et nous aimons aussi ses imperfections, qui font que c’est LUI notre Poussin).

Il est même devenu un peu plus que ça, se transformant en véritable pot de colle avec moi. Je n’en demandais pas autant mais j’avoue que c’est un véritable bonheur !

Depuis une bonne semaine maintenant, j’ai le droit à 50 000 bisous et câlins.

Il me demande sans cesse comment je vais, vient faire des bisous sur mon ventre, me passe les mains dans les cheveux, me dit que je suis belle, me dit des « ze t’aime maman » à tout va.

Il ne me tape plus, ne me mord plus, nous écoute, range plus ou moins ses affaires, avant c’était plutôt moins que plus…

Alors certes, c’est une petite victoire jusqu’à la prochaine fois, parce qu’être parents c’est être confrontés à toutes ces crises et ces tests perpétuels. Avoir un enfant, c’est un éternel recommencement. J’ai hâte de savoir comment ça va se passer quand son petit frère sera parmi nous…

En attendant la prochaine crise, je savoure cette belle accalmie et je profite des derniers moments à 3, des moments où je suis seule avec mon fils adoré, où je peux lui donner absolument toute l’attention qu’il mérite parce que je sais très bien que dans quelques jours, malgré moi, je serais obligée de me couper en 2, pour mes 2 garçons…

Mais qu’ils sont bons ces moments, à consommer sans modération parce qu’on ne sait pas combien de temps ça va durer…

 

C’était mon bonheur hebdomadaire pour Maman Bavarde

Rendez-vous sur Hellocoton !

No related posts found...

Cet article a 6 commentaires

  1. oh oui c tellement bon ces petits moments qu’on les apprecie enormement parce qu’on c pas quand ca sera fini hihihi
    biusoussss

  2. Comme tu dis, faut profiter d ces moments de douceurs! Et je vous (à toute la famille) souhaite une belle naissance de Mister n°2. 🙂

  3. tu crois qu’un jour, mon ptit monstre deviendra pot de colle gentil???tu me laisses rêver, là!!!!

  4. J’ai hâte que mon Petinours me fasse de si longs câlins… Pour le moment, il colle sa tête contre moi en tout et pour tout 3 secondes 30…

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.