Les caisses prioritaires ? Ne parlons pas de choses qui fâchent ! 30


Dans les magasins il y a toujours des caisses dites « prioritaires », qui sont réservées  aux personnes handicapées (logique) ET aux femmes enceintes. Je ne suis pas du genre à vouloir profiter de tout ça, mais arrivée dans le 9ème mois de grossesse, et me tortillant dans tous les sens quand je suis debout, à cause d’un mal de dos bien prononcé (les joies de la fin de grossesse), je m’étais dit que je (re)testerais.

Et bien, croyez bien que je n’ai pas été déçue…

Ce week end, nous avons décidé d’aller faire quelques courses. Arrivés aux caisses, des files d’attente de folie, partout. Naturellement, je me dirige vers les caisses prioritaires qui ne sont pas trop mal indiquées… et à l’heure qu’il est, je crois que je pourrais encore être en train d’attendre ! Et ce malgré mon gros ventre, que dis-je, mon ENORME ventre qui ne laisse pas de doute possible quand à la présence d’un petit être qui grandit à l’intérieur (non, je n’ai pas trop abusé sur les glaces !!!).

Heureusement que la caissière m’a vue, entendue et fait passer devant les autres clients qui n’étaient ni handicapés, ni enceintes. Je peux vous dire qu’il y a eu des soupirs et des grincements de dents dans la file !

 

Ca m’a bien énervée et en même temps m’a fait repenser à un épisode qui date de 3 ans presque et demi…

J’étais donc enceinte de Poussin, à 15 jours du terme environ, j’avais un ventre énorme ! Je décide d’aller dans une grande surface bien connue, à l’ouverture, me disant qu’à cette heure-ci, il y aurait moins de monde et que par conséquent l’attente en caisse serait moins longue !?

Je fais les quelques courses que j’avais prévues, il y avait en tout et pour tout 10 articles maxi dans mes bras. J’arrive au niveau des caisses, seulement 5 d’ouvertes sur la trentaine disponible… Soit !

Je me dirige donc vers la caisse prioritaire où une queue bien longue se dessine déjà. Je demande alors gentiment et poliment aux gens si je peux passer avec mes quelques articles, face à leurs caddies plein à ras bord ? La réponse fut unanime, NON, j’ai même entendu venant de la part d’une femme d’une cinquantaine d’années : vous n’êtes « qu’enceinte » ! Imaginez alors ma mine qui a du se décomposer en entendant ces mots…

J’ai pourtant pris la peine de leur expliquer calmement le principe de la caisse prioritaire, le fait que je pouvais accoucher à tout moment, ils n’ont absolument rien voulu savoir. Je suis alors partie à faire scandale, les hormones aidant sûrement ! Mais rien n’y a fait…

J’ai du attendre plus de 40 minutes, debout, parce qu’en plus ils prenaient tout leur temps, comme pour bien m’embêter ! A bien y réfléchir, j’aurais du tout laisser en plan et sortir de ce magasin pourri, je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas fait d’ailleurs ! Et aux autres caisses, même folie, même nombre de personnes faisant la queue, une véritable horreur, je ne vais plus dans ce magasin depuis !

Et la caissière, en me voyant arriver avec mon gros bidon m’a dit, comme si elle ne m’avait pas entendu parler fort (très fort, à la limite de l’hystérie je crois bien) « bah vous auriez du passer devant ! ». C’est cela oui!! Des fois vaut mieux entendre ça que d’être sourd…

Je me rends donc compte, une fois de plus, que les gens n’ont aucun savoir vivre, aucun civisme, et je trouve cela bien triste !!! Et très énervant aussi ! Ils sont tous là à se regarder le nombril, à faire mine de ne pas voir le gros ventre de la future maman… et pourtant les caisses prioritaires sont faites pour ça il me semble !? Mais je crois qu’ils ne connaissent pas non plus le sens du mot « prioritaire » ! Certains feraient bien de s’acheter un dictionnaire, quelques révisions (ou apprentissages) s’imposent dans notre société !!

D’autant plus que même en dehors des caisses prioritaires, un peu de bon sens ne fait pas de mal et ça n’a jamais tué personne de laisser passer quelqu’un devant à la caisse que je sache !

Je crois bien que les fins de grossesse, ça me rend aigrie et râleuse… Mais je crois que quelques fois c’est justifié non ?

 

C’était mon pavé dans la mare pour La Mère Cane.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.

30 commentaires sur “Les caisses prioritaires ? Ne parlons pas de choses qui fâchent !

  • kiara

    Ce ne sont pas les hormones : t’as raison de crier au scandale! Quand j’étais étudiante, j’étais caissière pendant les vacances. De là où on est, on ne voit pas tous les clients qui attendent donc on fait confiance au civisme des gens. Mais certains n’ont aucun savoir vivre! Et quand c’est la caissière qui prend l’initiative, elle se fait envoyer chier parce que « je suis pressé », ou « j’étais là avant » et puis « elle est enceinte, pas malade »!
    Bon, il y en a qui abusent genre la fille enceinte de deux mois, ventre plat, ça se voit pas et faudrait le deviner… ou les personne handicapées qui ont une carte d’invalidité et qui passent devant tout le monde sans dire pardon ni pourquoi ils doublent comme ça et qui se croient tout permis!
    Bref, les gens sont cons, j’ai détesté faire ce métier et je déteste encore plus faire les courses, même pas enceinte! Heureusement, maintenant il y a Internet!
    Beau coup de gueule, bravo!

  • MamanChat

    Parfaitement d’accord !!
    Je ne supporte pas l’ignorance volontaire des gens ! Aucun savoir vivre !
    Je n’imagine même pas quelle aurait été ma réaction si la femme m’avait dit que je n’étais qu’enceinte grrrr è_è

    Je proposerais bien une chose: que les caisses prioritaires restent prioritaires, c’est à dire que PERSONNE n’ayant de priorité ne puisse s’y présenter !

    Il est bien écrit pourtant: « vous vous ENGAGEZ à respecter le passage des personnes PRIORITAIRES en vous engageant dans cette file »
    Mais non, mais non.. les gens m’exaspèrent !

    J’espère que cette fin de grossesse se passe bien 🙂
    Biyou !!

  • Nat et ses Oursons

    J’ai été caissière et je peux te dire que ça me gonflait ces gens (souvent les vieux) qui ne laissaient pas passer les gens prioritaires (enceintes ou handicapés d’ailleurs!!)…Du coup je prenais un vrai plaisir à faire passer les gens concernés en priorité, même si la vieille avait déjà vidé tout son chariot, hop la vieille tu fais de la place sur le tapis et tu la boucles!!!!

  • Happy Housewife

    Non mais les gens sont hallucinants parfois… Moi ça me rappelle quand j’habitais Paris : les dames âgées me regardaient bien droit dans les yeux dans le bus, alors qu’il y est écrit noir sur blanc que les femmes enceintes sont prioritaires sur les personnes âgées !!!

  • mon-nid

    Souvent, les gens font mine de ne pas voir… mais c’est hallucinant la réaction qu’ils ont eu avec toi ! ! ! Quand on leur dit, c’est de la mauvaise foi et de l’incivilité totale de ne pas laisser la priorité ! ! !

  • nyfea

    Arf je te rejoins.
    Putain la semaine derniere je suis allée chez orange j’ai attendu 45 minutes debout, sans pouvoir m’assoir… j’en pouvais plus de rester debout, en plus j’ai a moitié une sciatique alors je te dis pas comme j’en avais ras le bol!
    Mais les caisses prioritaires, ca ou rien, t as personne pour te laisser passer c est impressionnant:

  • Jessica B

    On se demande en effet pourquoi ces caisses existent !
    Mais il y a un savoir vire que les gens ne connaissent malheureusement pas 🙁 .. et la caissière est avant tout la 1ère sauveuse en général !
    Joli bidon au fait !
    Bonne journée !

  • Femin'elles

    Les gens sont cons et égoistes, enceinte je n’ai jamais eu aucun refus, je demandais aux personnes devant moi si elles étaient prioritaires, selon la réponse je passais devant avec leur accord. Je crois que j’aurais pété un cable si on m’avait refusé!
    Pour ma dernière grossesse j’ai fait mes courses en ligne comme ça je n’ai pas eu à me mettre en rogne

  • labonoccaz

    coucou
    entièrement d’accord avec toi et tous les autres commentaires, rien que dans le magasin où je travaille, logiquement, chez nous, toutes les caisses sont prioritaires mais quand tu viens, en général il n’y a qu’une voire deux caisses d’ouvertes,en général, avec mes copines, dès que l’on arrive à apercevoir une personne prioritaire on tache de la faire passer de suite et à part quelques râleurs (en général c’est toujours les mêmes, lol) çà se passe assez bien.
    Ca me rappelle aussi une anecdote quand j’étais enceinte de mon premier, mais c’était à la caisse d’épargne où il y avait un monde fou ce jour là, et personne ne m’avais laissé une chaise, bah, j’ai été prise d’un malaise au bout d’une bonne demi-heure, je te dis pas la honte des gens après, j’étais devenue plus blanche que blanche et après m’être un petit peu reprise, une personne m’a laissé passé en s’excusant au moins 1000 fois (la banque n’avais même pas daigné appeler les pompiers) et à l’époque, il n’y avais pas encore les portables (ou très peu car je suis pas si vieille que çà lol)
    bisous et courage pour les dernières semaines

  • mon ménage à cinq

    C’est scandaleux !! Pour conjurer tout ça, j’allais direct vers la caisse sans faire la queue, en m’excusant auprès de la personne que j’allais doubler, si elle était « normale »… J’ai entendu des soupirs et grognements, mais bon ! Zut à la fin ! Imagine quand tu vas travailler en métro, il faut souvent lutter aussi pour avoir les sièges prioritaires… Où il est bien écrit « priorité aux femmes enceintes »… Les gens sont-ils civils aujourd’hui ? Certains, oui, mais hélas, pas la majorité… 🙁

    • sylvie

      avez vous pensez a demander si dans la queue il y avait des personnes prioritaires pour un handicap? je vous rappelle la loi:
      ur aller plus loi, l’Arrêté du 1er août 2006 en son article 19 précise que le nombre minimal de caisses adaptées est de une caisse par tranche de vingt, arrondi à l’unité supérieure.

      Les caisses adaptées sont conçues et disposées de manière à permettre leur usage par une personne en fauteuil roulant. Elles sont munies d’un affichage directement lisible par l’usager afin de permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de recevoir l’information sur le prix à payer.
      Les caisses adaptées sont réparties de manière uniforme.réduite. Lorsque ces caisses sont localisées sur plusieurs niveaux, ces obligations s’appliquent à chaque niveau.
      Et enfin et surtout :
      – elles doivent être aménagées, accessibles par un cheminement praticable et l’une d’entre elles doit être prioritairement ouverte.
      – ces caisses sont ouvertes à TOUS, mais il est demandé aux clients de laisser passer devant :

      les personnes en fauteuil roulant
      les personnes diminuées physiquement (handicap moteur, personnes âgées)
      les femmes enceintes
      les personnes avec des enfants en bas âge

  • madamezazaofmars

    moi ce ne sont pas les gens qui ont fait semblant de ne pas me voir mais une caissière de la Fnac qui m’a éjecté d’une caisse One. Heureusement qu’un vigil passait par là et m’ a escorté jusqu’ a une autre caisse.

    • Lulu

      Tiens, moi aussi, je me suis fait « vidée » d’une caisse prioritaire parce qu’elle fermait et que je « n’étais pas enceinte, si ? » Non, non seulement de 6 mois et demi ….

  • maman mymou

    Oh la la les cons!! J’aurais répondu a la cinquantenaire « et vous vous n’êtes que antipathique ». Je serais aller a l’accueil du magasin pour demander a une responsable de venir vider la queue des gens qui n’y ont rien a faire…

  • linotte (ex nana)

    nan mais on rêve! tu aurais dû passer devant et point barre! elles n’avaient rien à dire! j’hallucine de ce genre de comportement!
    je dois vraiment etre conne moi.. parce que meme quand c’est pas une personne handicapée ou enceinte, si elle n’a que quelques articles et moi mon caddie familial bien rempli, je laisse passer…

  • la mère cane

    ohhh je l’avais loupé!!! Je passe voir tes derniers billets et je trouve un pavé!!! Purée ma belle désolée!!!
    Mille bisous pour me faire pardonner!
    Je le rajoute a ma récap et ouais j’aurai été avec toi il y aurait eu des boites de conserves volantes et des tibias fracturés a coups de caddies!!!
    Naméhoooooo

  • thebookofmum

    Oh, je suis en rogne rien qu’en lisant ton article ! Je n’ai comme toi jamais « abusé » de ce petit privilège (mérité cela dit, surtout dans le dernier trimestre) et quad enfin tu demandes gentiment à bénéficier de ce droit tu as l’impression de demander la lune et les gens te voient comme une profiteuse, une voleuse de place dans la file alors que tu es « juste » enceinte… Bin oui enfin, tu n’es pas malade !
    J’ai envie de dire, peu importe ce que vous en pensez, regarde ce qu’il y a écrit boulet « je m’engage à…etc ».
    L’autre jour j’étais dans un discount (dc pas de caisses prioritaire, d’ailleurs pour l’instant, pas besoin d’en profiter pour ma part), une fort peu sympathique grand-mère a un petit panier de courses, nous un caddie avec notre pitchoune qui s’impatiente… Une seule caisse ouverte, les gens grognent, la mamie trépigne. On déballe le caddie, j’arrive à la caisse pour payer, mon mari gère le rangement et le petit. Et là je sens la vieille (elle devient désagréable dc j’ai le droit de l’appeler comme ça ;)) qui me pousse, genre je e colle et j’avance. Elle était déjà au niveau de la caissière pour payer que cette dernière ne m’avait pas encore rendu ma carte… Tu imagines ma colère ! Un sa

    • thebookofmum

      Un samedi en plus comme si c’était son seul jour de dispo pour acheter du pain sous-vide et une boîte de pâté…

      Et je n’ai rien dit en plus… Je regrette, ça m’aurait fait du bien. Enfin tout ça pour dire que les gens sont souvent des égoïstes aigris dès qu’ils deviennent consommateurs !!!!

      Allez, la prochaine fois tu tapes un scandale ! Ou tu simules un malaise 😉

  • Sylvie

    Tout d’abord tu es toute belle et la maternité te va bien.
    C’est inacceptable ce que tu as subi aux caisses. Je n’ai pas eu ce désagrément quand j’étais enceinte aux caisses les caissières étaient toujours attentives. En revanche dans le train c’était une autre histoire et quand on me laissait une place en général c’était un homme qui se levait. J’en ai pris de la graine et aujourd’hui lorsque je vois une femme enceinte rester debout. Je m’exprime clairement et posément. Mesdames et Messieurs nous avons une femme enceinte l’un d’entre vous serait il assez aimable pour lui laissé sa place.. Cela a toujours fonctionné 🙂

  • Lulu

    L’incivilité, un grand thème de « pavé » de nos jours ! Comme je le disais un peu plus haut à Zaza, il m’est arrivé de me faire virer par une caissière à 6 mois de grossesse…
    je tiens à rappeler que les caisses prioritaires le sont pour les handicapés, les femmes enceintes et (quasiment partout maintenant) les parents d’enfants en bas âge (qui tiennent dans une poussette donc ^^) cette dernière catégorie est encore moins respectée que les autres, à croire que ça ne dérange pas les gens d’avoir un petit hurlant façon sirène dans leur entourage proche, car ils te regardent « pas contents » grommellent un truc surement pas courtois et continu leur petit bonhomme de chemin ! La seule fois où l’on m’a laissé passer, c’était un charmant jeune homme qui avait 2 malheureux trucs, y en avait pas pour long, mais il a été attendri par Mini qui commençait à remuer dans l’écharpe 🙂

    Comme quoi, il y a encore des gens biens élevés ici-bas 😉

    • socko

      Désolé, mais les femmes avec enfants n’ont pas la priorité aux caisses prioritaires.
      Et si vos enfants hurlent il me semble que c’est normal que les gens râlent, étant donné qu’ils doivent supporter votre choix personnel.
      Les parents qui n’éduquent pas leurs enfants, moi, ca me rend folle

  • @lly02

    J’ai connu moi même des situations similaires pendant ma grossesse… Les gens sont bêtes et je ne leur souhaite pas un jour d’être malade et de rencontrer des gens aussi bête qu’eux… En attendant, tu as du bien souffrir… ♥♥♥

  • WUILLEMIER séverine

    ça m’est arrivé à ma première grossesse
    je me dirige vers caisse prioritaire et je demande poliment de passer…là le type me répond « je suis handicapé »
    moi : ah ok
    lui ; me fait voir une balafre sur le bide
    moi : septique mais ne dit rien, une caisse ouvre à côté, j’y vais et au bout du compte « passe » avant lui 😉

    chez LM (enseigne de bricolage) en fin de grossesse, la dame de l’accueil m’a fait passer à sa caisse

  • CHRISTINE

    Certains magasins proposent des files d’attente prioritaires pour les parents avec bébés, je trouve ça génial, mais les gens de la file d’attente hurlent au scandale quand on veut utiliser la priorité proposée par le magasin. J’encourage les mamans à se boucher les oreilles quand les gens râlent et à prendre leur priorité, tant pis pour les râleurs, ils ne savent pas ou plus ce que c’est que faire les courses avec des tout petits.

  • sylvie

    Q. j’aimerais savoir si les grandes surfaces sont obligées d’avoir au moins une caisse prioritaire pour les personnes à mobilité réduite .

    merci de me répondre et me dire ce qu’en dit la loi. d’avance merci

    R. OUI les grandes surfaces sont obligées d’avoir au moins une caisse prioritaire aux normes d’accessibilité pour personnes à mobilité réduite.

    Pour aller plus loi, l’Arrêté du 1er août 2006 en son article 19 précise que le nombre minimal de caisses adaptées est de une caisse par tranche de vingt, arrondi à l’unité supérieure.

    Les caisses adaptées sont conçues et disposées de manière à permettre leur usage par une personne en fauteuil roulant. Elles sont munies d’un affichage directement lisible par l’usager afin de permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de recevoir l’information sur le prix à payer.
    Les caisses adaptées sont réparties de manière uniforme.réduite. Lorsque ces caisses sont localisées sur plusieurs niveaux, ces obligations s’appliquent à chaque niveau.
    Et enfin et surtout :
    – elles doivent être aménagées, accessibles par un cheminement praticable et l’une d’entre elles doit être prioritairement ouverte.
    – ces caisses sont ouvertes à TOUS, mais il est demandé aux clients de laisser passer devant :

    les personnes en fauteuil roulant
    les personnes diminuées physiquement (handicap moteur, personnes âgées)
    les femmes enceintes
    les personnes avec des enfants en bas âge
    les personnes accompagnées d’un chien guide