Mamans à la maison n°2 – Mum Sweet Mum 4


J’ai fait ce choix, il y a maintenant 3 ans et demi, d’arrêter mon travail et de rester à la maison. Je suis ravie de pouvoir m’occuper de mon Poussin et de le voir grandir. J’aimerais savoir comment ça se passe pour vous qui êtes aussi des Mamans à la maison que ce soit par choix, ou pas. Que ça vous plaise, ou non. Que vous souhaitiez le rester, ou que vous envisagiez de reprendre le chemin du travail, …

—————————-

Aujourd’hui c’est Mum Sweet Mum qui nous fait part de son expérience de maman au foyer.

 

1. Pour commencer, peux-tu te présenter un peu : Quel âge as-tu ? Combien as-tu d’enfants et quel âge ont-ils ?

Bonjour ! J’ai 28 ans, et nous sommes en couple depuis 12 ans maintenant. Nous avons décidé tard d’avoir un bébé (surtout moi ok) donc mon pilou a tout juste 15 mois. Je l’ai donc eu a 26 ans (27 ans quelques jours aprés), et mon chéri avait 29 ans.

 

2. Depuis combien de temps es-tu maman au foyer ? Est-ce par choix ou pas du tout ? Travaillais-tu avant ? Depuis combien de temps ?

Alors, je travaillais avant en tant qu’assistante administrative dans un collège, et j’assurais quelque fois la surveillance pour dépanner. C’était très fatiguant mais j’aimais le fait d’être toujours occupée, d’avoir des supers collègues, d’avoir l’esprit “actif”. J’ai su que j’étais enceinte en juillet, pendant les 2 premiers jours des vacances scolaires, et quand je suis revenue au collège fin août avec un petit bidon, tout le monde a vite compris. Je ne cachais pas le fait que je voulais un bébé. Mon contrat se terminait fin août, je n’ai donc “logiquement” pas été renouvelé. Cela fait bientôt 2 ans que je ne travaille plus. L’idée me plaisait au début car je voulais profiter de ma grossesse et ne pas subir le stress du boulot. Je ne me voyais pas non plus reprendre le travail et laisser mon petit bébé si tôt. Mais aujourd’hui je suis largement prête à reprendre un travail, c’est un besoin vital.

 

3. Est-ce qu’être maman au foyer, c’est quelque chose qui te plaît ? Avez-vous réussi à trouver un équilibre dans votre foyer ? Est-ce que du coup c’est toi qui gères tout à la maison ?

Est-ce que ça me plaît ? Euuuhhh j’avoue qu’il y a certains côtés que j’adore. Comme n’avoir rien raté des premières fois de mon pilou. Ses premiers sourires, ses premiers petits pots, ses premiers rires, ses premiers pas … Bref, je l’aurai eu très mauvaise que ce soit une nounou qui me raconte ses premiers pas quoi. Du reste, j’aime rien. Faire la popotte c’est pas mon kiffe, le ménage encore moins, tourner en rond chez moi, glander, grignoter, ça me prend la tête, ça me déprime. On a trouvé un équilibre, c’était pas facile au début car on a déménagé (de la ville à la campagne!) 2 jours avant mon accouchement, donc ça faisait énormément de changement. Je gère le ménage, mais je ne suis pas une bonne femme d’intérieur, c’est jamais nikel chez moi, je fais une pièce par jour, donc tout n’est jamais propre en même temps. Mon chéri fait les repas (ou moi aussi mais rarement), et il s’occupe aussi des papiers, des factures, des comptes. Ah, et je gère mon pilou quand même !

 

4. Ne te sens tu pas un peu « coupée du monde » socialement parlant, comme on peut souvent l’entendre ? Comment réagissent tes proches (ou moins proches) ?

Complétement ! J’ai l’impression de ne plus avoir de vie sociale. En plus la campagne n’aide pas, et j’ai pas encore (bientôt j’espère) le permis alors c’est un peu (beaucoup) galère. Je ne vois plus mes amies qui n’ont pas envie de se taper 30 bornes pour venir me voir, je ne vois plus mes collègues non plus du coup. Ma famille vit à l’autre bout de la France, donc c’est pas facile. Les proches qu’il me reste sont donc : la belle-famille, bah oui elle vit tout prés (très près) . Pour eux c’est assez banal de ne pas travailler, c’est le contraire qui serait bizarre! Donc je n’ai pas de critique à ce niveau là, c’est normal, papa travaille et ramène la paye, maman tu fais des gosses alors tu les élèves. En gros je passe pour une bizarre quand je dis que je cherche du travail.

 

5. Peux-tu nous dire comment se passent tes journées en général ? Bien qu’il n’existe pas de « journée type »  à proprement parler. Tu peux faire bref ou entrer dans les détails si tu veux.

Ma journée type. Hmmm. Pfff. Rien de bien passionnant en fait. Mon pilou se lève souvent vers 9h00 (parfois 10h ou 11h) donc c’est biberon, vaisselle et sol, bain, sieste pour lui, moi douche. Le midi papa rentre donc on mange ensemble vite fait, pilou refait la sieste, là je mate la télé ou je suis sur le net, les 2 en fait, il se réveille, il goûte. Papa rentre, il prend sa douche et on va chez mamie boire le café. On rentre, on mange, on se couche. Voilà, j’avais dit rien d’intéressant hein !

 

6. Quelles sont vos activités préférées à tes enfants et toi ? (activités manuelles, jeux, sorties,…)

Il est petit encore donc à part jouer pas grand chose. Parfois on s’amuse à faire ses empreintes à la peinture sur des toiles, ou quand il fait beau on va au parc, il adore monter sur les jouets et faire (vrooooo vrooooo).

 

7. Penses-tu que tu resteras toujours à la maison ou as-tu des projets professionnels que tu aimerais voir aboutir dans un futur plus ou moins proche ?  Penses-tu que pour mener à bien ce projet professionnel, ça aura été un frein d’avoir été maman à la maison pendant un certain temps ?

NOOOOOON ! Pitié non je ne veux pas rester à la maison ! On pourra me critiquer, dire que j’ai fait un enfant pour qu’une nounou l’élève à ma place tant pis, je sais ce que je veux faire de ma vie, et je le ferais! Je voulais attendre d’avoir le permis pour chercher un travail, j’arrive au bout, et au bout de mes nerfs aussi, j’ai commencé à refaire les offres de pole emploi ce matin, et j’ai déjà envoyé une candidature. J’ai besoin d’être active. Le fait d’avoir un trou de 2 ans sur mon CV va me ralentir je pense. Les employeurs risquent de se dire que je suis une maman poule, que je vais m’absenter au moindre rhume. Je répondrais à cette question dans le mois qui vient, peut-être que je vais vite trouver un travail, peut-être que non, on verra bien, mais je suis hyper motivée en tout cas.

 

8. As-tu quelque chose à ajouter ? Si tu as un blog, tu peux aussi le présenter ici.

Je sais que mon image de la maman au foyer est très négative, j’ai essayé d’être gentille, parce que, en réalité ça me fout la gerbe. Je suis désolée, pour vous aider à comprendre, l’image que j’ai de la maman au foyer, c’est l’image que j’ai de ma mère. Alors une femme qui avait peu travaillé avant d’avoir des enfants, qui s’est ensuite laissé aller de plus en plus au fil des années. Qui a vécu aux crochets de son mari, qui s’est toujours reposé sur son mari. Elle n’avait pas le permis, pas d’amies, pas de place dans la société, pas de loisirs. Elle restait à la maison, toujours. Je me suis toujours jurée de ne jamais devenir “elle”. Alors je m’excuse si j’ai blessé des mamans au foyer, mais pour moi être foyer c’est être “elle” et ça, ça me répugne au plus haut point.

J’en profite pour faire connaître un peu mon blog alors 🙂 Mum sweet mum c’est moi ! Et j’ai écrit un article le jour de la fête des mères et aussi “Maman qui travaille VS maman au foyer”, qui t’aideront peut-être à mieux comprendre mon passé et mon avis sur les femmes au foyer. Merci de m’avoir lu.

 

Merci à toi pour ton témoignage !!

————————-

Parce que je trouve que tous les avis et expériences sont enrichissants, j’aimerais recueillir vos témoignages si vous êtes, vous aussi une « Maman au foyer ». Si ça vous intéresse de partager avec nous, vous pouvez m’envoyer un mail à maman.poussinou@hotmail.fr

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.

4 commentaires sur “Mamans à la maison n°2 – Mum Sweet Mum

  • PetitDiable

    Ah moi aussi j’ai démangé juste après avoir accouché, et pareil ça me pèse de n’avoir personne ici…sinon moi, j’aime bien être maman au foyer, surtout que je sais que c’est temporaire. En fait ça n’est pas du tout mon travail qui me manque, mais ma vie sociale. Si j’avais des amis et de la famille à côté, je serais pleinement épanouie je pense.

  • Sophie-Mum

    Pas facile mais pour tes futures recherches de job n’hésite pas a dire que maintenant t veux rebosser perso je te comprends et si ta belle famille critique tu t’en tape pense à toi et a ce que tu feras avec ta paie en plus avec ta tite famille