Maman, MA révélation !

Depuis plusieurs mois, nous avions décidé de concevoir un bébé, quand au beau milieu d’une nuit de mai 2008, j’ai fait un rêve… (en temps normal, je me souviens rarement des rêves que je fais)… un très joli rêve ! Une sorte de projection dans l’avenir : nous avions un bébé, il nous souriait, rigolait et nous    regardait avec ses petits yeux tous ronds… puis je me suis réveillée, les deux mains sur mon ventre, en me disant : « je ne suis pas seule, c’est impossible ! ». Une drôle de sensation, un sentiment de bien être immense et indescriptible, je n’ai évidemment pas réussi à me rendormir et ai continué à rêver éveillée…

Une semaine plus tard, un samedi midi, veille de la fête des mamans, je rentrais du boulot avec un petit bâtonnet magique, qui, je le sentais, allait changer le cours de nos vies à jamais.

L’émotion ressentie ce midi là quand les deux barres sont apparues (de suite) sur ce bâtonnet était si grande, que Poulet et moi sommes restés silencieux et inertes quelques secondes avant de nous enlacer tendrement.

Depuis ce rêve, fait quelques jours auparavant, dans ma tête, dans mon coeur, dans mon corps, j’étais déjà Maman….. c’est bizarre, mais c’est vrai, le test n’a fait que le confirmer et l’amplifier.

Puis chaque jour, chaque semaine, chaque mois, mon Amour pour mon bébé grandissait, je l’imaginais, continuais à le rêver, à l’Aimer…. il a fallu de suite que je me « fabrique » un petit carnet où raconter tout cet Amour que je ne pouvais contenir tellement ça débordait.

Un petit carnet, j’ai « créé » une nouvelle couverture avec du tissus, une photo et un ruban

Chaque échographie était magique, chaque mouvement ressenti dans mon ventre était incroyable. Je n’imaginais pas qu’aimer autant un petit être qu’on n’avait encore jamais vu (en vrai) était possible. Pas à ce point en tout cas !

Le jour où notre petit Poussin a pointé le bout de son nez, son Papa et moi avons été submergés par une multitudes de sentiments, tous plus forts les uns que les autres pour NOTRE bébé. Le nôtre ! Un savant mélange de Papa Poulet et de Maman Poulette. Avec il est vrai une plus grande ressemblance pour son Papa (c’était son portrait craché).

Poulet, lui, c’est à ce moment là que le mot PAPA a pris tout son sens pour lui. A ce moment là qu’il a compris que son statut avait changé à jamais et qu’il devrait désormais assumer de nouvelles responsabilités.

Je me souviendrais toujours de l’émotion et l’Amour qu’il avait dans les yeux en regardant, en observant, découvrant SON fils pour la première fois. Le tout mêlé à une pointe d’interrogation pour l’inconnu que représente l’arrivée d’un enfant dans une vie.

Puis les jours ont passé, notre lien s’est encore amplifié avec Poussin. J’ai pris un congé parental pour pouvoir m’occuper de lui tout le temps. Je passais des heures à le contempler, dans mes bras, à lui parler, le câliner, l’embrasser, à l’Aimer, toujours plus…

Je ne peux toujours pas aller me coucher sans l’avoir regardé quelques instants, respiré son odeur de bébé, lui avoir fait un bisou, une caresse et lui avoir dit « dors bien mon coeur, je t’Aime »….

Encore aujourd’hui, je ne me lasse pas de le regarder dormir, me sourire, me parler et quand il m’enlace, me fait des câlins et des bisous, quand il me dit « t’Aime Maman » ou « Belle Maman », pour moi, le mot MAMAN prend alors tout son sens et l’Amour immense que je lui porte, je sais qu’il est entièrement    partagé.

Je suis une Maman, pour mon plus grand bonheur !!

J’ai écrit cet article pour répondre à Vaallos qui voulait savoir « Comment et quand se sent-on parents ?« 

Rendez-vous sur Hellocoton !

No related posts found...

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Cochez cette case pour choisir un article à mettre en avant

Comments links could be nofollow free.